15VB Toulinqi 头临泣 (頭臨泣)

prononciation

articles connexes: - 14VB - 16VB - Méridien
15VB (Who 2009)

1. Dénomination

  • Deng 1993, Guillaume 1995 : Dans Jia Yi ce point s'appelait Linqi à l'origine.

1.1. Traduction

头临泣
tóu línqì
Se penche pour pleurer (Nguyen Van Nghi 1971)
Point de la tête qui traite les larmoiements (Pan 1993)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : tou head. lin supervise; govern. qi tear.
  • Tou : tête (Pan 1993) ; (Ricci 5035) tête, cime, premier, chef, bout (Guillaume 1995)
  • Lin : abaisser son regard sur, superviser, traiter (Pan 1993) ; (Ricci 3157) abaisser ses regards sur, approcher de ; sur le point de ; le dix-neuvième des hexagrammes du Livre des Mutations (Guillaume 1995)
  • Qi : pleurer silencieusement ; ici, larmes (Pan 1993) ; ( Ricci 488) pleurer (Guillaume 1995)

1.2. Origine

  • Zhen jiu Jing A Classic of Acupuncture and Moxibustion (Zhang Rui-Fu 1985, Guillaume 1995)

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : Toulinqi The point is on the head, It is used to treat eye diseases such as tearing, dizziness, nebula.
  • Li Ding 1992 : “Lin” (临) means to control. “Qi” (泣) means tears. The point is on the forehead directly above the pupil, 0.5 cun within the hairline. It is particularly effective for treating and controlling excessive lacrimation and eye disorders, hence the name Head-Linqi (Tear-controlling).
  • Pan 1993 : il traite les cas de larmoiements et autres écoulements des yeux. C'est le « Point de la tête qui traite les larmoiements ».

1.4. Noms secondaires

Línqì 临泣 [臨泣] (1) Jia Yi jing, Sheng ji et Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Mùlín qì 目临泣 [目臨泣] (2) Sheng ji (Guillaume 1995)
  1. Lin (Ricci 3157) : abaisser ses regards sur, approcher de ; sur le point de ; le dix-neuvième des hexagrammes du Livre des Mutations, Qi (Ricci 488) : pleurer.
  2. Mu (Ricci 3576) : œil ; regarder, désigner ; section ; Lin Qi : idem.

1.5. Autres Romanisations et langues asiatiques

  • (fra)
  • (eng)
  • (viet)
  • (cor)
  • (jap)

1.6. Code alphanumérique

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Sur le crâne à trois distances et demie de la ligne médiane antérieure à hauteur du point Chang Sing 23VG ).
  • Roustan 1979 : Au-dessus et en arrière de Yang Bai 14VB , à 0,5 distance en arrière du bord antérieur du cuir chevelu, entre Shen Ting 24VG et Tou Wei 8E .
  • Zhang Rui-Fu 1985 : 0.5 cun superior to the anterior hairline on the vertical line of the pupll, or superior to yangbai ( 14VB )
  • Deng 1993 : sur la tête, directement au-dessus de la pupille et à 0,5 cun au-dessus de la ligne de plantation des cheveux sur le front, au milieu d'une ligne reliant Shenting ( 24VG ) et Touwei ( 8E ).
  • Li Ding 1992 : 0.5 cun with the anterior hairline, midway between the anteroposterior midline of the head and Touwei (St.8)
  • Pan 1993 : Toulinqi se trouve au-dessus de yangbai ( 14VB ), à 0,5 distance en arrière de la ligne d'implantation des cheveux, au milieu de la ligne qui relie les points Shenting ( 24VG ) et Touwei ( 8E ).
  • Guillaume 1995 : Au-dessus et en arrière de Yang bai- 14VB , à 0,5 distance en arrière du bord antérieur du cuir chevelu.
  • WHO 2009: On the head, 0.5 B-cun within the anterior hairline, directly superior to the centre of the pupil. Note: When looking straight ahead, GB15 is superior to the centre of the pupil, at the midpoint of the curved line from GV24 to ST8.


Items de localisation

2.2. Textes classiques

  • Zhang Rui-Fu 1985 : “0.5 cun into the hairline directly above the pupil” [A Classic of Acupuncture and Moxibustion]
  • Deng 1993 : 1) “Dans la dépression située au-dessus des yeux, à 0,5 cun à l'intérieur de la ligne de plantation des cheveux.” ( Jia Yi ) 2) “Au-dessus des yeux, à 0,5 cun à l'intérieur de la ligne de plantation des cheveux.” ( Tong Ren ) 3) “Directement au-dessus de yangbai ( 14VB ), dans la dépression située à 0,5 cun à l'intérieur de la ligne de plantation des cheveux. Ce point est localisé lorsque l'on regarde droit devant soi.” (Jin Jian) Remarque : Tous les anciens ouvrages de médecine s'accordent sur la localisation de ce point. Toulinqi (15VB) est situé sur la tête, directement au-dessus de la pupille, à 0,5 cun au-dessus de la ligne de plantation des cheveux sur le front et à mi-distance d'une ligne reliant Shenting ( 24VG ) à Touwei ( 8E ).

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Zhang Rui-Fu 1985 : Blood vessels: anterior branch of the superficial temporal artery, supraorbital artery and vein, superficial temporal vein. Nerves: lateral ramus of the supraorbital nerve.
  • Guillaume 1995 : Branche antérieure de l'artère temporale superficielle, artère et veine supra-orbitaires, veine temporale superficielle. Rameaux latéraux du nerf supra-orbitaire.

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

  • Guillaume 1995 : Tou lin qi purifie le Shen, clarifie la vue, perméabilise l'orifice nasal.

3.1. Classe ponctuelle

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point de réunion avec le méridien curieux Yang Oé, avec le TR et le Taé Yang.
  • Zhang Rui-Fu 1985 : A junction point of the Gallb1adder and yangwei Channels.
  • Pan 1993 : Point de rencontre des méridiens Zutaiyang Vessie et Zushaoyang Vésicule biliaire avec le Vaisseau merveilleux Yangweimai.
  • Guillaume 1995 : Il s'agit d'un point de réunion des méridiens Zu tai yang, Zu shao yang et Yang wei. Selon le Wai Tai Mi Yao , c'est un point de réunion des méridiens Zu tai yang et Zu shao yang.

3.2. Classe thérapeutique

  • Zhang Rui-Fu 1985 : clearing the brain and improving vision, opening and clearing the nasal orifice.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Perpendicular insertion 0.2 - 0.3 cun, horizontal insertion 0.3 - 1.0 cun, or bloodlet with tri-ensiform needle 2 一4 cones, or 5 - 10 minutes with moxa roll Zhang Rui-Fu 1985
Puncture horizontally 0.3-0.5 cun deep Li Ding 1992
Puncture tangentielle entre 0,3 et 0,5 distance de profondeur Cautérisation avec 1 à 3 cônes de moxa, moxibustion pendant 3 à 5 minutes. Guillaume 1995
Piquer obliquement à 0,5-1 distance Cautériser 5 fois, chauffer 5-15 minutes Roustan 1979


Sensation de puncture

Sécurité
Selon Yi Xue Ru Men , les moxas sont interdits sur ce point (Guillaume 1995).

5. Indications

Classe d'usage - point secondaire

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : obstruction nasale, apoplexie.
  • Roustan 1979 : Vertige, obstruction nasale, apoplexie (coma dû à l'attaque directe du vent Zhongfeng), fièvre intermittente, épilepsie, conjonctivite aiguë ou chronique, taie oculaire.
  • Zhang Rui-Fu 1985 : headache, light-headedness, nausea, pain of the lateral canthus, rhinocleisis, lacrimation, purulent rhinitis, stroke, epilepsy.
  • Li Ding 1992 : Headache, scleritis, corneal opacity, excessive lacrimation and nasal obstruction
  • Guillaume 1995 : Céphalée, éblouissements, taies ou ptérygions, larmoiement, obstruction nasale, convulsions de l'enfant-xiao er jing xian avec révulsion oculaire, attaque directe par le vent zhong feng avec perte de connaissance

5.2. Littérature ancienne

  • Su Wen : Chapitre « Les points des eaux et des chaleurs » : « Il y a sur la tête 5 rangées de 5 fosses pour le rejet par le haut des reflux de chaleur dans tous les Yang. » Parmi ces points, il y a : Lin qi- 15VB, Mu chuang- 16VB , Zheng ying- 17VB , Cheng ling- 18VB , Nao kong- 19VB (Guillaume 1995).
  • Jia Yi jing : « Froid des joues, impossibilité de voir, sialorrhée, larmoiement, céphalée au niveau des yeux et des sourcils » (Guillaume 1995).
  • Ishimpo : Sensation de froid de la face ; impossibilité de voir ; écume à la bouche ; convulsions de l'enfant ; révulsion oculaire céphalée (Guillaume 1995).
  • Sheng hui fang : « Perte de connaissance soudaine, vertiges de type vent, obstruction nasale » (Guillaume 1995).
  • Tong Ren : « Taies oculaires, larmoiement » (Guillaume 1995).
  • Zi sheng jing : « Éblouissements, douleur occipitale et du crâne, crainte du froid » (Guillaume 1995).
  • Bai zheng fu : « Associé à Tou wei- 8E , il peut traiter les larmoiements » (Guillaume 1995).
  • Zhen Jiu Ju Ying : « Éblouissements, taie oculaire, larmoiement, céphalée de l'occiput et du crâne, crainte du froid avec obstruction nasale, convulsions jing xian avec révulsion oculaire, grand vent (lèpre), douleur du canthus externe. Attaque directe par le vent-zhong feng avec perte de connaissance » (Guillaume 1995).
  • Yi Xue Ru Men : « Les moxas sont interdits sur ce point. » « Attaque directe par le vent-zhong feng avec perte de connaissance, taies ou ptérygions, larmoiement, vertiges de type vent, obstruction nasale, enflure axillaire, tendance à avoir des mouvements de succion, Bi du thorax, douleur du Coeur, douleur des flancs, maladie pernicieuse-nue » (Guillaume 1995).
  • Da Cheng : Reprend intégralement les indications du Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995).
  • Lei Jing Tu Yi : Selon certains, les moxas sont interdits sur ce point. » Obstruction nasale, vertige-lipothymie (éblouissements), ptérygions, sécrétion oculaire purulente avec larmes froides, les différentes affections oculaires, convulsions-jing xian (Guillaume 1995).

5.3. Associations

Indication Association Source
Vertiges-lipothymies 15VB + 7V Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Obstruction nasale 15VB + 8E Zhen Jiu Ju Ying Bai zheng fu (Guillaume 1995)
Larmoiement 15VB + 18V Da Cheng (Guillaume 1995)
Vertige de type vent 15VB + 5IG + 12VB + 62V Ji Cheng (Guillaume 1995)
Attaque directe par le vent avec perte de connaissance 15VB + 20VG + 26VG + 5TR + Shixuan 22PC Zhen jiu xue jian bian (Guillaume 1995)

5.4. Revues des indications

6. Etudes cliniques et expérimentales

  • Luan Ji Ping. Traitement de la sciatique par la puncture de Tou Lin Qi (15VB) et de Qu Cha ( 4V ). Acupuncture Traditionnelle Chinoise. 2009;19:116. [153486].
  • 7 études cliniques dans lesquelles le 15VB est utilisé en associations avec plusieurs points : oculopathy [117499], insomnie [183781] [148732], Parkinson [174777], diarrhée infantile [17174] [45500] [15041] ,