21TR Ermen 耳门(耳門)

prononciation

articles connexes: - 20TR - 22TR - Méridien -

1. Dénomination

1.1. Traduction

耳门
Ěrmén
Porte de l'oreille (Nguyen Van Nghi 1971, Pan 1993, Lade 1994, Laurent 2000)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : er ear. men gate see Yumnen ( 2P ).
  • Er : oreille (Pan 1993) ; (Ricci 1486) : oreille, entendre, anse, latéral (Guillaume 1995) ; K 128, différentes représentations d'une oreille (Laurent 2000).
  • Men : porte (Pan 1993) ; ( Ricci 3426 ) : porte, portail, voie d'accès, entrée ou sortie, ouverture, orifice (Guillaume 1995) ; K 169, la porte, Cf. yunmen 2P (Laurent 2000)

1.2. Origine

  • Jia Yi jing (Guillaume 1995).

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : Ermen This point is in front of the ear, it is the gate that sound has to go through to get into the ear. It is used to treat ear diseases, to promote hearing.
  • Pan 1993 : le point Ermen se trouve en avant de l'échancrure supérieure du tragus, dans une dépression qui se forme quand la personne ouvre la bouche. C'est cette localisation qui vaut au point Ermen le nom de « Porte de l'oreille ».
  • Lade 1994 : le nom fait référence au rôle de ce point comme point d'entrée ou voie de passage pour agir sur l'oreille, et à sa localisation en avant du conduit auditif.
  • Laurent 2000 : ce point est situé en avant de l'oreille, il influence l'audition.

1.4. Noms secondaires

Xiǎo'ěr 小耳 Audition faible Laurent 2000
Ěr qián 耳前 Devant l'oreille Laurent 2000
Mù liáo 目髎 Creux osseux de l’œil Laurent 2000
Jù liáo 巨髎 Creux osseux de l'arcade zygomatique Laurent 2000

1.5. Translittérations

  • (fra)
  • (eng)
  • (viet)

1.6. Code alphanumérique

21 TR, TR 21, 21 TF, TE 21

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Dans un creux, en avant et au-dessus du tragus.
  • Roustan 1979 : En avant de l'échancrure prétragienne.
  • Deng 1993 : Sur la face, en avant de l'échancrure supérieure du tragus, dans la dépression située sur le bord postérieur du condyle de la mandibule lorsque la bouche est ouverte.
  • Pan 1993 : Le point Ermen se trouve en avant de l'échancrure supérieure du tragus, dans une dépression qui se forme quand la personne ouvre la bouche.
  • Guillaume 1995 : En avant de l'échancrure prétragienne, près du bord postérieur de la branche montante de la mandibule, dans le creux qui se forme lors de l'ouverture de la bouche.
  • Laurent 2000 : sur la face, en avant de l'échancrure supérieure du tragus, en arrière du condyle maxillaire, dans un creux qui se forme lorsqu'on ouvre la bouche.
  • WHO 2009 : On the face, in the depression between the supratragic notch and the condylar process of the mandible. Note: When the mouth is slightly opened, TE21 is located in the depression anterior to the supratragic notch, directly superior to SI19.


Items de localisation

2.2. Textes classiques

  • Deng 1993 : 1) “Dans l'échancrure du tragus.” ( Jia Yi ) ; 2) “Sur l'oreille, en diagonale et en-dessous de Jiaosun ( 20TR ), dans la dépression située ; à l'échancrure du tragus.” (Jin Jian) ; 3) “En dehors de l'échancrure du tragus et en-dessous de celle-ci.” (Ji Cheng). Remarque : Actuellement, on situe Ermen ( 20TR ) sur le visage, en avant de l'échancrure supérieure du tragus, dans la dépression située en arrière du bord postérieur de l'apophyse condylienne du maxillaire inférieur. Ji Cheng indique que ce point se trouve “en dehors et en-dessous (il faut lire au-dessus) de l'échancrure du tragus,” parce que Tinghui ( 2VB ) est situé plus bas et que les deux points ne doivent pas être confondus.

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Roustan 1979 : Artère et veines temporalis superficialis, rameaux du nerf facialis et nerf auriculotemporalis.
  • Guillaume 1995 : Artère et veine temporales superficielles. Nerf auriculo-temporal, nerf facial.
De haut en bas PN33 tingxiang 听响 - 21TR Ermen 耳门 - PN49 Waierdaokou 外耳道口 - PN34 shanglong 上聋 - 19IG Tinggong 听宫 - PN36 tinglongjian 听聋间 - PN35 Tingxue 听穴 - PN37 tingling 听灵 - 2VB Tinghui 听会 - PN38 tingcong 听聪 - PN39 tingmin 听敏. Shanghai College of TCM 1974, Roustan 1979

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

3.2. Classe thérapeutique

  • Roustan 1979 : Ouvre les orifices des oreilles, élimine les chaleurs perverses.
  • Guillaume 1995 : Er men perméabilise les méridiens, vivifie les Luo, ouvre les orifices, stimule le cerveau. Selon le Tai Yi Shen Zhen , Er men disperse le vent et élimine la chaleur, ouvre les orifices, stimule l'acuité auditive.
  • Laurent 2000 : ouvre les orifices, calme les odontalgies, traite les écoulements purulents des oreilles.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Selon Tong Ren , puncturer à 0,3 distance, laisser l'aiguille le temps de 3 expirations Selon Tongren appliquer 3 cônes de moxa, selon Xia jing, il ne faut pas faire de moxa ou ne pas dépasser 3 cônes en cas de maladie Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995)
Piquer vers le bas, en direction de 19IG et de 2VB , à 1,5-2,5 distances Chauffer 3-5' Roustan 1979
Puncture perpendiculaire, bouche ouverte, entre 0,5 et 1 distance de profondeur Cautérisation avec 1 à 3 cônes de moxa, moxibustion pendant 3 à 5 minutes Guillaume 1995
Piqûre perpendiculaire dans le creux qui se forme en avant du tragus lorsque la bouche est ouverte, de 0,5 à 1 cun Ne pas chauffer Laurent 2000


Sensation de puncture

  • Roustan 1979 : sensation locale de gonflement qui diffuse parfois jusqu'à la moitié de la face.

Sécurité

  • Jia Yi jing (Guillaume 1995), il est interdit de faire des moxas en présence de pus dans l'oreille. Selon le Sheng Hui Fang et le Da Cheng , il ne faut pas faire de moxa ; en cas de nécessité, ne pas dépasser 3 cônes.
  • Roustan 1979 : les textes anciens notent l'interdiction de cautériser si l'on trouve du pus dans le conduit auditif.

5. Indications

Usage :
Point référencé nomenclature OMS ( WHO 1991)
Point usuel - secondaire (Roustan 1979)

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : surdité, bourdonnements, pathologie de l'oreille moyenne, odontalgie
  • Roustan 1979 : Bourdonnements d'oreille, surdité, surdi-mutité, otite moyenne, odontalgie, arthrite mandibulaire. Autres indications : Écoulement purulent de l'oreille, odontalgie supérieure, douleur de la joue avec céphalée.
  • Lade 1994 : ouvre les oreilles et est bénéfique pour les oreilles, disperse le Vent et le Froid, et clarifie la Chaleur. Indication s: tous les troubles de l'oreille, en particulier surdité, acouphènes, otite moyenne, surdi-mutité, abcès de l'oreille et pus dans l'oreille, arthrite ou douleur de l'articulation temporo-mandibulaire, céphalées, et raideur de la lèvre.
  • Guillaume 1995 : Bourdonnements d'oreille, surdité, otorrhée purulente, vertige, odontalgie, douleur du cou et du menton ; otite moyenne, arthrite temporo-mandibulaire.

5.2. Littérature ancienne

  • Jia Yi jing : « Surdité, bourdonnements d'oreille, douleur du menton et de la tête », « Présence de pus dans l'oreille », « Carie dentaire de la mâchoire supérieure » (Guillaume 1995).
  • Ling Shu : Chapitre « Jue Bing » : « En cas de bourdonnements d'oreille, puncturer sur l'artère en avant de l'oreille. » Selon les commentaires, il s'agit du point Er men - 21TR (Guillaume 1995).
  • Qian Jin Yao Fang : « Otalgie » (Guillaume 1995).
  • Wai Tai Mi Yao : « Otorrhée purulente (Guillaume 1995).
  • Ishimpo : “Bourdonnements d'oreille ; mutité ; douleur des dents de la mâchoire supérieure ; douleur de la joue et de la mandibule” (Guillaume 1995).
  • Zhen Jiu Ju Ying : sifflement d'oreille comparable à un bruit de cigale, otorrhée purulente, furoncles de l'oreille, caries dentaires, lèvres serrées » (Guillaume 1995).
  • Yi Xue Ru Men : “Otalgie, bourdonnements d'oreille, surdité, otorrhée purulente, furoncles de l'oreille, odontalgie » (Guillaume 1995).
  • Da Cheng : « Sifflement d'oreille comparable à un bruit de cigale, otorrhée purulente, furoncles de l'oreille, baisse de l'acuité auditive, lèvres serrées » (Guillaume 1995).
  • Xun Jing : « Mâchoires serrées-trismus » (Guillaume 1995).
  • Lei Jing Tu Yi : « Surdité, otorrhée, furoncle de l'oreille, caries dentaires, contracture des lèvres » (Guillaume 1995).
  • Tai Yi Shen Zhen : « Surdité, sifflement d'oreille, otorrhée purulente, odontalgie » (Guillaume 1995).

5.3. Associations

Indication Association Source
Bourdonnements d'oreille, surdité 21TR + 17TR + 19VB Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Surdité, bourdonnement d'oreille, surdi- mutité, otites moyennes 21TR + 19IG + 2VB + 17TR + 3TR + 4GI Zhen jiu xue jian bian (Guillaume 1995)
Surdité par vide de Sang 21TR + 2VB + 17VC + 6VC + 36E Zhong hua zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Otites moyennes 21TR + 17TR + 4GI Roustan 1993, Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995), Zhen Jiu Da Cheng (Guilaume 1995)
Surdité 21TR + 17TR + 3TR Roustan 1979
Surdi-mutité 21TR + Li Long (PN 4) + Zu Yi Cong (PN 209) Roustan 1979
En cas de Coup de Froid-shang han avec surdité bilatérale 21TR + 2VB Xi Hong Fu (Guillaume 1995)
Bourdonnements d'oreille avec lombalgie 42VB + 21TR + ( 36E ou 10 GI?) Qian xin bi que (Guillaume 1995)
Odontalgie 21TR + 23TR Bai zhen fu & Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995)

5.4. Revues des indications

6. Etudes cliniques et expérimentales

7. Références