4E DICANG 地仓 [地倉]

prononciation

articles connexes: - 3E - 5E - Méridien -
WHO 2009

1. Dénomination

1.1. Traduction

地仓
dì cāng
Magasin de la terre (Nguyen Van Nghi 1971)
Grenier Terre (Pan 1993, Lade 1994, Deadman 2003)
Grenier terrestre (Laurent 2000, Despeux 2012)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : di land; soil; the grain produced on the land cang granary

di

  • (Ricci 4812) : terre, région, contrée, territoire, terrain, sol, place (Guillaume 1995)
  • Di : Dans les premières formes (A/B) la terre tu ± et les monts fu déboisés mei pour être cultivés. Puis (SW), la terre tu en tant que telle ye la terre en tant que substance : terrain, sol, champ ; la terre (opposée au ciel), principe vivifiant de germination; région, contrée ; place, position, situation (Laurent 2000).

cang

  • (Ricci 5095) : grenier, dépôt, magasin (Guillaume 1995)
  • Forme simplifiée : 仓
  • Ji, sème d'union. L’ensemble ji + récipient et son contenu : grain cuit, nourriture (intensif de repas). La glose dit : “c'est en réunissant les diverses espèces de graines que l'on prépare la nourriture des hommes”. L'ensemble recatégorisé par la clé des enceintes wei (K 31), signifie : enceinte où l'on garde les céréales, c'est à dire : grenier, dépôt, magasin.

1.2. Origine

  • Jia Yi jing (Guillaume 1995).

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : Dicang The point is beside the corner of the mouth. The mouth is compared to a part of the granary.
  • Pan 1993: Les Anciens divisaient le visage en trois parties : « le Ciel » (la partie qui va du haut du front jusqu'à la racine du nez), « l'être humain » (la partie qui comprend toute la longueur du nez) et « la Terre » (la partie allant du bord inférieur des narines au bas du menton). La bouche absorbe les aliments comme un grenier reçoit les céréales. Le point Dicang porte le nom de « Grenier Terre » parce qu'il est situé dans la partie inférieure (« la Terre ») du visage, près de la bouche (qui reçoit les céréales comme un grenier).
  • Lade 1994 : le nom fait référence à la localisation “topographique” de ce point, c'est-à-dire à la bouche qui est l'orifice qui correspond à la Rate et à l'Estomac, à la phase de la Terre. La nourriture est ingérée, assimilée et excrétée, et une partie est mise en réserve sous forme de Qi et d'Essence.
  • Laurent 2000: Le Nei Jing explique que l'énergie de la terre, ce sont les grains qu'elle produit et dont l'homme se nourrit en les absorbant par la bouche, la bouche correspond à l'élément Terre (Estomac/Rate), “grenier de la terre” se rapporte donc à la bouche puisque le point est situé à la périphérie de la bouche.

1.4. Noms secondaires

Hui wei 会维 [會維] (1) Jia Yi jing (Guillaume 1995), Laurent 2000
Wei wei 胃维 [胃維] (2) Wai Tai Mi Yao (Guillaume 1995), Laurent 2000
Di cang 地苍 (3) Sheng Hui Fang (Guillaume 1995)


  1. Hui ( Ricci 2254 ) : se réunir, s'assembler, rencontrer ; association / Wei (Ricci 5512) : fibre, filament ; lier, attacher, joindre, unir ; principe fondamental ; maintenir, sauvegarder, préserver (Guillaume 1995).
  2. Wei (Ricci 5514) : Estomac / Wei (Ricci 5512) : fibre, filament ; lier, attacher, joindre, unir ; principe fondamental ; maintenir, sauvegarder, préserver (Guillaume 1995).
  3. Di (Ricci 4812), Cang (Ricci 5099) : glauque, vert, bleu de ciel, azuré ; rauque, enroué (Guillaume 1995).

1.5. Romanisations

  • ti ts'ang (EFEO et autres)
  • ti tsrang, tchang (Wade-Giles et autres)

1.6. Autres langues asiatiques

  • Địa thương (viet)
  • ji chang (cor)
  • chi so (jap)

1.7. Code alphanumérique

  • 4E - ES4 (Estomac)
  • ST 4 (Stomach)

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : A 4/10 de distance de la commissure labiale, dans l'axe vertical de la prunelle.
  • Roustan 1979 : A 0,4 distance en dehors de la commissure labiale.
  • Deng 1993 : sur la face, directement au-dessous de la pupille, à l'extérieur de la commissure labiale.
  • Pan 1993 : Dicang se trouve à 0,4 distance en dehors de la commissure labiale.
  • Guillaume 1995 : À 0,4 distance en dehors de la commissure labiale.
  • Laurent 2000 : Sur la face, dans l'alignement vertical de Juliao 3E , au niveau où à quelques dixièmes de cun de la commissure labiale (l'aiguille est implantée vers l'arrière dans le corps de la joue).
  • WHO 2009 : On the face, 0.4 F-cun lateral to the angle of the mouth. Note: Lateral to the angle of the mouth, the point is located in the nasolabial sulcus or on the continuation of the nasolabial sulcus.


Items de localisation

  • Commissure labial
  • Sillon nasolabial
  • Pupille
  • 3E

2.2. Textes classiques

  • Jia Yi Jing : A 0,4 cun de la commissure des lèvres (Deng 1993).
  • Sheng Hui : A 0,4 cun de la commissure des lèvres, là où l'on sent les battements de l'artère (Deng 1993).
  • Liu Ji : A 0,4 cun de la commissure des lèvres, dans le sillon naso-labial (Deng 1993).
  • Remarque: Tous les ouvrages de médecine du passé s'accordent sur la localisation de ce point. Il se situe à 0,4 cun de la commissure des lèvres. Actuellement, on le situe près de la commissure des lèvres, directement au-dessous de la pupille (Deng 1993).

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Roustan 1979 : Dans le muscle orbicularis oris, en profondeur le muscle buccinator, branches du nerf facialis, nerfs infraorbitalis, artère et veine facialis, nerf buccinator.
  • Deng 1993 : Peau-tissu sous-cutané-muscle orbiculaire de la bouche-musclé triangulaire des lèvres. Dans cette région, se trouvent les branches buccales et sous-orbitaires du nerf trijumeau et les branches ou tributaires de l'artère et de la veine faciales.
  • Guillaume 1995 : Artère et veine faciales. Branches maxillaire et mandibulaire du trijumeau.

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point de réunion avec le vaisseau conception et le Yang Kéo.
  • Roustan 1979 : Point d'union de Zu et Shou YangMing avec YangQiao (Kéo).
  • Lade 1994 : point de Croisement du méridien du Gros Intestin, du Vaisseau Yang du Talon et du méridien de l'Estomac.
  • Guillaume 1995: Il s'agit, selon Da Cheng , d'un point hui des méridiens Zuyangming, Shouyangming, Yangqiao. Le Jia Yi jing précise, que c'est un point hui des méridiens Qiaomai, Zuyangming, Shouyangming et Renmai.
  • Laurent 2000: Point de croisement avec shouyangming et yangqiaomai.

3.2. Classe thérapeutique

  • Guillaume 1995 : Di cang élimine le vent et perméabilise les Luo. Selon le Tai Yi Shen Zhen , Di cang fait circuler le Qi et expulse le vent, renforce l'orthodoxe-zheng, libère le trismus, harmonise les Jing luo.
  • Laurent 2000 : Traite la bouche, les gencives et les dents, disperse la chaleur, élimine le vent, traite les paralysies.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Selon Tong Ren , puncturer à 0,3 distance.
Selon Ming tang, puncturer à 3,5 fen, disperser dès l'obtention du deqi
On peut appliquer 2 x 7 cônes de moxa par jour, 7 x 7 cônes en cas de gravité Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995)
Piquer transversalement à 1,5-2,5 distances vers 6E (paralysie faciale);
pour la névralgie du trijumeau, piquer à 1-2 distances vers 20GI
Chauffer 5 minutes Roustan 1979
Puncture oblique ou tangentielle entre 0,5 et 1 distance de profondeur Moxibustion pendant 5 à 10 minutes avec un bâton de moxa Guillaume 1995
Piqûre oblique de 0,5 à 0,8 cun dans la joue, la commissure labiale étant pincée entre le pouce et l'index de la main libre Moxas : 1 à 3 ; chauffer 10 à 15 mn Laurent 2000


Sensation de puncture

  • Roustan 1979 : sensation de gonflement local ou sur la moitié du visage.

Sécurité

5. Indications

Classe d'usage ★★ point majeur

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point à puncturer dans les cas de déviation de la bouche, trismus, impossibilité d'ouvrir la bouche, odontalgie, enflure de la joue, impossibilité de fermer les yeux.
  • Roustan 1979 : Paralysie faciale, névralgie du trijumeau, spasme palpébral. Perte de la voix, écoulement de salive.
  • Lade 1994 : disperse le Vent et le Froid et décontracte les tendons (surtout au visage). Indications : paralysie faciale, névralgie du trijumeau, salivation excessive, spasmes des paupières, déviation de la bouche, impossibilité de fermer la bouche, herpès labial, spasmes des lèvres, douleurs des dents, et gonflement des joues.
  • Guillaume 1995 : Déviation de la bouche et de l'œil, attaque directe par le vent-zhong feng avec aphasie, écoulement salivaire, myoclonie des paupières et des muscles de la face ; névralgie faciale.

5.2. Littérature ancienne

  • Jia Yi jing : « Relâchement de la bouche, impossibilité de parler », « Amyotrophie, impotence fonctionnelle des membres avec impossibilité de parler » (Guillaume 1995).
  • Ishimpo : Impossibilité de fermer la bouche ; impossibilité de parler ; paralysie des mains et des pieds ; incapacité de marcher (Guillaume 1995).
  • Sheng Hui Fang : « Atteinte par le vent avec déviation de la bouche, aphasie, impossibilité de boire de l'eau ou de prendre une alimentation liquide sans les laisser échapper, myoclonie des paupières » (Guillaume 1995).
  • Tong Ren : « Impossibilité de fermer l'œil, myoclonie des paupières » (Guillaume 1995).
  • Bian que xin shu : « Vent pirate qui pénètre dans l'oreille, déviation de la bouche et de de l’œil » (Guillaume 1995)
  • Zhen Jiu Da Quan : « Écoulement de la salive » (Guillaume 1995).
  • Ling guang fu : « Di cang-4E peut faire cesser l'écoulement de salive par la bouche » (Guillaume 1995).
  • Yu Long Fu : « Associé à Jia che-6E, il traite la déviation de la bouche » (Guillaume 1995).
  • Zhen Jiu Ju Ying : vent unilatéral avec déviation de la bouche et impossibilité de fermer l’œil, enflure du pied, perte de la voix avec impossibilité de parler, impossibilité de boire de l'eau ou de manger des aliments sans les laisser échapper, myoclonie des paupières, prurit oculaire, trouble de la vue lointaine (myopie), héméralopie. Traiter à gauche lorsque les symptômes siègent à droite et vice versa ; puncture et moxibustion fréquentes pour éliminer la totalité du Qi du vent ; dans la déviation de la bouche et de l’œil, on poursuit jusqu'au retour à la normale » (Guillaume 1995).
  • Yi Xue Ru Men : « Hémiplégie, déviation de la bouche, aphasie, impossibilité de serrer les lèvres, nystagmus » (Guillaume 1995).
  • Da Cheng : Reprend intégralement la citation de Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995).
  • Lei Jing lu yi : « Déviation de la bouche et de l’œil avec trismus, odontalgie, gonflement des joues, impossibilité de fermer l'œil, perte de la voix, impossibilité de parler, difficulté à s'alimenter, perte des liquides par la bouche, myoclonie (nystagmus), vue lointaine trouble, héméralopie » (Guillaume 1995).
  • Tai Yi Shen Zhen : « Déviation de la bouche et des yeux, sialorrhée, trismus, odontalgie, gonflement des joues, tics des paupières (ou myoclonie palpébrale) » (Guillaume 1995).

5.3. Associations

Indication Association Source
Névralgie 4E + Yu Yao (PC 3) + 2E Roustan 1979
Paralysie faciale 4E + 20GI + 4GI + 6E Nguyen Van Nghi 1971 [1], Roustan 1979, Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Attaque directe par le vent avec déviation de la bouche et de l'œil 4E + 6E + 4GI + 44E + 3F Zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Écoulement de salive 4E + 24VC + 4GI Roustan 1979
Écoulement de salive 4E + 6E + 12VC + 21Rn + 7MC + 39E + 2Rn Zhen Jiu Xue Shou Ce (Guillaume 1995).
Hypersialorrhée 4E + 24VC + 4GI Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Muguet 4E + 4GI Zhen Jiu Xue Shou Ce (Guillaume 1995)

[1] Faire des moxas du côté opposé à la lésion.

5.4. Revues des indications

Études cliniques et expérimentales

6.1. Paralysie faciale

  • Xu Zhao. Anatomic Basis for the Treatment of Facial Paralysis by Dicang-through-Jiache Acupuncture. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 2008;27(4):35. [149047].

    Objective To investigate the structural layers where Dicang (ST 4) through Jiache( ST 6) acupuncture is performed. Methods Twenty-four male adult heads were fixed with formalin. Points Dicang and Jiache were located and labeled. The local layers were dissected after Point-through-point acupuncture with a filiform needle. Results The body of the point-through-point needle was closely related to the subbuccal and marginal mandibular branches of the facial nerve, the facial artery, the inferior labia artery, the parotid gland and the muscles around the axis of oral corners. There was no statistically significant difference in the adjacent relationship of the point-through-point needle body to the facial nerves, blood vessels and other structures between the left and right sides. Conclusion A proper length for the point-through-point needle is 60 or 75 mm. To avoid puncturing the facial artery, frequent lifting and thrusting should not be performed during needle insertion within 2 cm from Dicang to Jiache. This group of points for point-through-point acupuncture helps to restore the interrelationship between the synergistic muscles and the antagonistic muscles and to reestablish a normal tridimensional movement of the mouth corner axis.

  • Tang HT, Wang H, Zhu B, Xu HB, Han JZ. [Comparative Study on FMRI of the Brain based on Dicang (St 4), Hegu ( LI 4 ) and Houxi (Si 3) on Human Body]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2011;31(6):521-5. [161841].

    OBJECTIVE: To observe the correlation relationship between acupuncture at Dicang (ST 4), Hegu ( LI 4 ) and Houxi (SI 3) on the affected side of peripheral facial paralysis patients and activated areas in brain functional areas and central regulation mechanism of acupuncture at Hegu ( LI 4 ) treatment. METHODS: Eighteen cases with left peripheral facial paralysis were randomly divided into a Hegu group, a Dicang group and a Houxi group, 6 cases in each group. They were treated with electroacupuncture at left Dicang (ST 4), Hegu ( LI 4 ) and Houxi (SI 3), respectively, and were examined with fMRI covering the whole brain at the same time. The fMRI data was analyzed by SPM software. RESULTS: It was found that the left precentral gyrus area and the left postcentral gyrus area were activated when electroacupuncture at left Hegu ( LI 4 ), and the right precentral gyrus area and the bilateral postcentral gyrus area were activated when electroacupuncture at left Dicang (ST 4), and there was no activated area at precentral gyrus area and post central gyrus area when electroacupuncture at left Houxi (SI 3). CONCLUSION: The sensory importation information from Hegu ( LI 4 ) and Dicang (ST 4) can converge and coincide in the brain and may influence each other.

  • Zhang Zhi-Hong, Li Zhi-Lei. [Clinical Study of Electroacupuneture for Peripheral Facial Paralysis in Patients with Left, Right Dicang fMRI NSM -S15P Type MRI] Journal of Clinical Acupuncture and Moxibustion. 2015;31 (11):33-4. [187689].

    Objective :To investigate the NSM - S15P MRI effect of electroacupuncture on peripheral facial paralysis in patients with left,right Dicang fMRI. Methods : Select patients in the Acupuncture Department of our hospital from June 201 3 to June 2014 , a total of 4 cases , with the use of acupuncture EA stimulation, stimulation of the left and right of patients with peripheral facial paralysis,and MRI was performed on the patients. fMRI scan of whole brain scanning and image processing by software were used to analyze the image results , focusing on the different analysis'the image'electroacupuncture acupoints and brain function image having difference or not. Results : Left Dicang after electroacupuncture, right precentral gyrus, bilateral postcentral gyrus left angular gyrus signal was increased; right Dicang after electroacupuncture, right precentral gyrus, left postcentral gyrus, right inferior frontal gyrus, right insula, right superior temporal gyrus signal rose. Conclusion: Both Dicang after electroacupuncture, brain functiona1 images have the same situation, and there are different situations. Signals for brain region in raising and lowering have the inconsistent phenomena and it can be concluded that the same acupuncture points of the body for the path and treatment efficacy also have differences.

7. Références