44E neiting 内庭 [內庭]

prononciation

articles connexes: 43E - 45E - Méridien -
WHO 2009

1. Dénomination

1.1. Traduction

内庭
nèitíng
Appartement intérieur (Chamfrault 1954, Nguyen Van Nghi 1971)
Pavillon intérieur (Soulié de Morant 1957)
À l'intérieur de la cour d'entrée (Pan 1993)
Cour intérieure (Lade 1994)
Demeure située au fond d'un lieu reculé (Pan 1993)
Cour interne (Laurent 2000)
Inner Court (Ellis 1989)
Inner Room (Li Ding 1992)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : nei inside; tenon; ting place; hall
  • Guillaume 1995 : Nei 內 (Ricci 3618) : intérieur, interne,dans; -庭 (Ricci 4969) - cour devant le perron de la grande salle, grande salle d'un palais-
  • Laurent 2000 : ru, 入 pénétrer dans une habitation mian 冂 ou un espace, jing, sens étendus : interne ; intérieur ; au-dedans, le dedans, l'interne…; Ting  c'est le pas gauche allongé que l'on fait en prenant la position du tir à l'arc (dans la cérémonie rituelle qui permettait la désignation des feudataires) dans un espace non clos en présence du souverain le sens dérive par la suite vers : palais du souverain ; cour devant le perron de la grande salle ; grande salle d'un palais…

1.2. Origine

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : Neiting The inside place. This point is in the depression between the second and the third toe, it is like a tenon hidden in the web.
  • Pan 1993 : C'est l'avant-dernier point du méridien Zuyangming Estomac. Il est « à l'intérieur de la cour d'entrée », l'espace limité par les deux orteils. Le point Neiting est utilisé pour traiter, entre autres, certaines personnes malades qui recherchent la tranquillité dans un lieu « paisible et reculé ». C'est pourquoi le point s'appelle aussi « Demeure située au fond d'un lieu reculé ».
  • Lade 1994 : Le nom fait référence à la localisation de ce point dans la zone interdigitale entre les deuxième et troisième orteils.
  • Laurent 2000 : neiting est situé à la jonction des 2° et 3° orteils, l'espace forme une sorte de cour en avant des articulations métatarso-phalangienne qui sont surélevées comme un perron. Le caractère chinois ao 凹 aurait pu être plus significatif puisqu'il a le sens de mortaise ou concave mais nous trouverons au point suivant 45E . l'explication du choix de nei.

1.4. Noms secondaires

1.5. Autres Romanisations et langues asiatiques

  • nei ting (fra)
  • nei t'ing (eng)
  • Nội đình (viet)
  • nae jeong (cor)
  • nai tei (jap)

1.6. Code alphanumérique

44ES - ES44 (Estomac)
ST.44 - ST44 (Stomach)

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Au point de réunion des 2° et 3° orteils, dans un creux. — Point Tong du méridien, correspond à l'Eau, par conséquent, il a pour effet de réduire la chaleur (inflammation, oppression) dans les affections dues à l'humidité chaleur (urticaire, enflure). — A puncturer dans les cas de : odontalgie, épistaxis, gonflement abdominal, diarrhées, membres contractés, céphalées. — A puncturer avec le Sann Li (36 E.), douleurs au ventre ; Iang Ling Tsivann (34 V.B.), froid aux quatre membres ; Kong Tchenn (11 G.I.), froid à la main ; Lam Iap (41 V.B.), affections intestinales ; Ro Kon (4 G.I.), borborygmes, œdème à la face.
  • Roustan 1979 : en avant de l'articulation métatarso-phalangienne, entre le 2° et le 3° orteil.
  • Deng 1993 : Sur le cou-de-pied, à la “jonction de la peau rouge et de la peau blanche”, en arrière de la jonction entre les 2° et 3° orteils.
  • Pan 1993 : Le point Neiting est situé entre les deuxième et troisième orteils, en avant de l'articulation métatarso-phalangienne.
  • Guillaume 1995 : En avant de l'articulation métatarso-phalangienne, entre le deuxième et le troisième orteils.
  • WHO 2009 : On the dorsum of the foot, between the second and third toes, posterior to the web margin, at the border between the red and white flesh.
  • Laurent 2000 : Sur le dos du pied, à la commissure des 2° et 3° orteils, juste en arrière de la palmure.

2.2. Textes classiques

  • Ling Shu : Sur le bord externe du deuxième orteil (Deng 1993).
  • Jia Yi Jing : Dans la dépression située sur le bord externe du deuxième orteil (Deng 1993).
  • Xun Jing : Dans la commissure entre le deuxième et le troisième orteil (Deng 1993).
  • Deng 1993 : Tous les ouvrages de médecine s'accordent sur la localisation de ce point. On le situe actuellement entre le deuxième et le troisième orteil, en, arrière de la commissure, à la “jonction de la peau blanche et de la peau rouge”.

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Roustan 1979 : Rami des veines digitales dorsales pedis, nerf cutaneus dorsipedis medialis.
  • Deng 1993 : Peau—tissu sous-cutané—entre les tendons des muscles court et long extenseurs des deuxième et troisième orteils—entre les têtes des deuxième et troisième métatarsiens. Dans la couche superficielle, on trouve le nerf collatéral interne du pied et le réseau artério-veineux dorsal du pied. Dans la couche profonde, on trouve l'artère et la veine dorsales du pied.
  • Guillaume 1995 : Artère et veine interosseuses dorsales. Nerfs collatéraux du deuxième espace, nerfs digitaux plantaires.
44E Neiting 内庭 (Yan Zhenguo 2002)
De gauche à droute 2Rte Dadu 大都; 2F Xingjian 行间; qui est Bafeng1 八风; 44E Neiting 内庭 qui est Ba Feng2; Bafeng3; Xiaxi 俠谿 qui est Bafeng4 八风 (Yan Zhenguo 2002)

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

  • Point Ying de Zuyangming (Roustan 1979, Pan 1993).
  • Point de jaillissement ying 荥 ou rong, yong
  • Point Étoile Céleste de Ma Danyang
  • Correspond à l'élément Eau (Pan 1993)

3.2. Classe thérapeutique

  • Roustan 1979 : Élimine la chaleur de l'estomac, régularise l'énergie, calme la douleur.
  • Guillaume 1995 : Neiting élimine et purifie l'humidité-chaleur de l'Estomac et de l'Intestin traite les affections de la tête et de la face. Selon le Tai Yi Shen Zhen , Neiting dissipe l'humidité, élimine la stagnation de Sang, perméabilise les méridiens, vivifie le Sang, calme les douleurs, libère le froid.
  • Zhang Rui-Fu 1992 : En dispersion, drainage du méridien, dispersion de la chaleur, suppression de la stase et du facteur pathogène.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Piquer légèrement vers le haut à 0,3-0,8 distance Cautériser 3-5 fois, chauffer 5-10 minutes Roustan 1979
Piqûre perpendiculaire ou oblique de 0,5 à 0,8 cun Chauffer 10 mn Laurent 2000


Sensation de puncture

  • Roustan 1979 : sensation locale de gonflement.

Sécurité

5. Indications

Classe d'usage ★★ point majeur

5.1. Littérature moderne

  • Roustan 1979 : odontalgie, névralgie du trijumeau, amygdalite, gastrite, entérite aiguë ou chronique, hernie, polynévrite vitaminoprive. Épistaxis, douleurs des yeux, paralysie faciale, bourdonnements d'oreilles, gonflement abdominal, diarrhée, hématurie, urticaire.
  • Zhang Rui-Fu 1992 : Pathologies : grippe, pharyngite, dysenterie, entérite, paralysie faciale périphérique, hémiplégie. Symptomes : fièvre, algie dentaire, épistaxis, pharynx rouge et douloureux, asymétrie faciale, constipation, diarrhée, ténesme, algie et ballonnements abdominaux, algie et oedème de la face dorsale du pied.
  • Lade 1994 :
    • Régularise l'Estomac (surtout le Qi) et les Intestins, transforme la Chaleur-Humidité, et draine les facteurs pathogènes de l'Estomac. Indications : troubles dysentériques ou diarrhée par Chaleur-Humidité, entérite aiguë ou chronique, constipation due à la Chaleur, douleur épigastrique ou hoquet, douleur et distension abdominales, et nausées de la grossesse.
    • Disperse le Vent-Chaleur, abaisse la fièvre, clarifie le Feu et la Chaleur de l'Estomac, régularise le Qi, et soulage la douleur. Indications : maladies fébriles, urticaire, névralgie trigéminale, paralysie faciale, trismus, douleur par hernie intestinale, perte d'appétit, gastralgie, spasmes du diaphragme, fièvre sans transpiration, douleurs dentaires, céphalées frontales, épistaxis, douleur de gorge, et dysménorrhée.
    • Effet local : douleur et gonflement du dos du pied.
  • Guillaume 1995 : Maladies de la chaleur, refroidissement des extrémités-jue ni, céphalée, douleur oculaire, odontalgie, enflure et douleur de la gorge, épistaxis, soif, déviation de la bouche, ballonnement abdominal, douleur abdominale, diarrhée, diarrhée dysentériforme, constipation, douleur et enflure du membre inférieur ou de la face dorsale du pied ; gingivites, névralgie faciale, amygdalites, gastrite et entérite aiguës ou chroniques.
  • Laurent 2000 : Rafraîchit la chaleur/humidité du yangming (Estomac/Gros Intestin), fait circuler le qi du yangming, calme la douleur (notamment odontalgies).

5.2. Littérature ancienne

  • Ling Shu : Chapitre « Les Cinq Perturbations » : « Lorsque la perturbation du Qi se trouve dans les bras et dans les pieds, il faut d'abord puncturer pour enlever le Xue mai (les vaisseaux sanguins où se localise la stagnation, selon les commentaires). Puis on puncture les points rong et shu de Yang ming et de Shao yang. » (Guillaume 1995)
  • Jia Yi jing : « Douleur de la jambe, ballonnement abdominal, douleur de la peau, besoin de s'étirer, horreur du bruit, frissons, éructations douloureuses, absence de transpiration dans les maladies de la chaleur, odontalgie du maxillaire inférieur, crainte du froid avec douleur oculaire, dyspnée et frissons, déviation de la bouche, inappétence. » (Guillaume 1995)
  • Qian jin yoo fang : « Caries dentaires », « Éructations douloureuses », « Ballonnement abdominal gênant la respiration », « Accès de fièvre et inappétence ». (Guillaume 1995)
  • Ishimpo : « Perturbation du Qi des quatre membres ; tension des mains et des pieds ; fièvre et douleur des jambes persistante ; tension abdominale ; sécheresse de la bouche ; douleur cutanée. » (Guillaume 1995)
  • Sheng Hui Fang : « Fièvre prolongée chez les enfants. (Guillaume 1995)
  • Yu long jing-Yu long ge : « Ballonnement plénitude de l'hypogastre dont le Qi remonte vers le Coeur. » (Guillaume 1995)
  • Yu Long Fu : « Associé à Lin qi- 41VB , il traite le ballonnement du bas-ventre. » (Guillaume 1995)
  • Tong xuon fu : « Ballonnement abdominal. » (Guillaume 1995)
  • Qian jin shi yi xue : « Les points San li- 36E , Nei ting- 44E traitent efficacement les maladies de l'abdomen. » (Guillaume 1995)
  • Tian xing bi que : « Associé à He gu- 4GI , il traite les maladies pernicieuses du froid-han nue avec enflure du visage et borborygmes, » (Guillaume 1995)
  • Ma dan yang lion xing shi er xue : « Reflux-ni des quatre membres, tendance à rester au calme et crainte du bruit, urticaire, douleur de la gorge, tendance à bâiller, odontalgie, maladie pernicieuse-nue avec inappétence, bourdonnements d'oreille. » (Guillaume 1995)
  • Znen pu lu ying : « Selon Tong Ren , appliquer 3 cônes de moxa, puncturer à 0,3 distance, laisser l'aiguille le temps de 10 expirations. Selon Jia Yi jing, laisser l'aiguille le temps de 20 expirations. indications : refroidissement brutal-jue ni des quatre extrémités, ballonnement abdominal plénitude, bâillements fréquents, horreur du bruit, frissons, dysphagie, déviation de la bouche, carie dentaire du maxillaire supérieur, inappétence pendant les épisodes fébriles, douleur du cuir chevelu, épistaxis incessante, Shang han, refroidissement des mains et des pieds, absence de transpiration, diarrhée glairo-sanguinolente. » (Guillaume 1995)
  • Yi Xue Ru Men : « Trismus, déviation de la bouche, carie et douleur dentaire, douleur de la gorge, ballonnement abdominal avec difficulté à respirer, Jue ni des quatre membres (refroidissement). » (Guillaume 1995)
  • Da Cheng : Reprend intégralement la citation du Zhen Jiu Ju Ying . (Guillaume 1995)
  • Xun Jing : « Épigastralgie, accumulation des glaires et du froid, ballonnement abdominal avec dyspnée, déviation de la bouche avec épistaxis, éruption érythémateuse, Bi de la gorge, présence de sang dans les selles, enflure douloureuse de la face dorsale des orteils. » (Guillaume 1995)
  • Lei Jing lu yi : « Jue ni des quatre membres, plénitude de l'abdomen avec impossibilité de respirer, phobie de la voix, frissons, douleur de la gorge, déviation de la bouche, carie dentaire, épistaxis, urticaire, diarrhée glairo-sanguinolente– maladie- -pernicieuse–nue— inappétence. Selon certains, il traite les maladies pernicieuses chroniques-Jiu nue avec ballonnement abdominal. » (Guillaume 1995)
  • Tai Yi Shen Zhen : « Sensation de frisson, absence de transpiration dans le Shang han, refroidissement des membres, ballonnement et douleur abdominale avec inappétence, douleur de la gorge, odontalgie, bâillements fréquents, épistaxis, prurit cutané, déteste le bruit des voix humaines. » (Guillaume 1995)

5.3. Associations

Indication Association Source
Jue ni 44E + 13F Zi sheng jing (Guillaume 1995)
44E + 2Rte Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995)
nausée et vomissements 44E + 12VC + 36E en dispersion Zhang Rui-Fu 1992
Gonflement du bas-ventre 44E + 41VB Yu Long Fu (Roustan 1979)
Ballonnement du bas-ventre Zhen jiu ju ying-Yu long fu(Guillaume 1995)
diarrhée et algie abdominale 44E + 6MC + 11GI en dispersion Zhang Rui-Fu 1992
constipation 44E + 6Rte + 37E en dispersion Zhang Rui-Fu 1992
crise d'agitation 44E + 7C en dispersion Zhang Rui-Fu 1992
Douleurs oculaires 44E + 23VG Da Cheng (Roustan 1979)
algie et oedème de la face dorsale du pied 44E + 3Rn + 61V en dispersion Zhang Rui-Fu 1992
Douleur de la jambe avec impossibilité de flexion-extension 44E + 30VB Qian jin (Guillaume 1995)
Odontalgie, amygdalite 44E + 4GI Shanghai Zhen Jiu Xue (Roustan 1979)
algie dentaire causée par le feu de l'estomac 44E + 4GI en dispersion Zhang Rui-Fu 1992
algie dentaire causée par une insuffisance Yin 44E + 7Rn en tonification Zhang Rui-Fu 1992
gencives douloureuses et oedématiée 44E + 4GI + 6Rte en dispersion Zhang Rui-Fu 1992

5.4. Revue des indications


Jacques Covin 2013. Indications du 44ES classées en consensus fort (+++, plus de 50 % des auteurs), moyen (++,30 à 49 % des auteurs) ou faible (+,15 à 29 % des auteurs) à partir de l'analyse d'un ensemble de références. Covin J. Indications consensuelles des vingt-et-un derniers points d’acupuncture du méridien de l’Estomac ( 2E partie). Acupuncture & Moxibustion. 2013;12 (2) ; 91-97.

+++ :
ORL : maux de gorge houbi 喉 閉
Stomatologie : odontalgies
Digestion : distension abdominale
Neurologie : paralysie faciale

++ :
Fièvre avec frissons sans transpiration ; maladies de la Tiédeur wenbing 溫 病 ; membres glacés
ORL : épistaxis
Digestion : douleurs abdominales, gastralgies
Neuro-psychiatrie : aversion pour le bruit ; désir de silence

+ :
Crainte du froid, frilosité
Digestion : diarrhée, dysenterie ; sang dans les selles
Dermatologie : urticaire
Rhumatologie : douleur et enflure de la face dorsale du pied

6. Etudes cliniques et expérimentales

6.1. Cellule Beta pancréatiques

  • Zhang Wen-kui, Li Qian, Gong Cui-hong, Sun Zhi. [Effect of Acupuncture plus Astragalus Polysaccharide on the Expression of Bcl-2 Protein in Islet ? Cells in db/db Mice]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion.2016.35(6):738-741. [191360]

    Objective To investigate the effect of acupuncture plus astragalus polysaccharide on the expression of Bcl-2 protein in pancreatic islet b cells in db/db mice. Method C57BL/Ksj-db/db mice as an animal model of spontaneous type 2 diabetes were selected for this experiment. Five-week-old db/db mice were randomized into model, acupuncture, medication and acupuncture+medication groups. Meanwhile, db/m mice were selected as a normal group. The acupuncture group received acupuncture at points Housanli (equivalent to Zusanli, ST36), Neiting(ST44) and Yishu(Extra) and the medication group, an oral gavage of astragalus polysaccharide (1400 mg/kg). Both groups were treated once daily, for 12 consecutive weeks. After the end of experiment, blood glucose, insulin and resistin were measured, and the expression of Bcl-2 protein in islet b cells was determined by immunohistochemical method. Result Blood glucose, insulin and resistin levels were significantly lower in the acupuncture+medication, acupuncture and medication groups than in the model group. They were significantly lower in the acupuncture+medication group than in the acupuncture and medication groups and significantly lower in the acupuncture group than in the medication group. The expression of Bcl-2 protein in islet b cells was higher in the medication, acupuncture and acupuncture+medication groups than in the model group; there was a statistically significant difference (P<0.01). The expression of Bcl-2 protein was higher in the acupuncture+medication groups than in the medication group (P<0.01) and it was basically the same in the medication group as in the acupuncture group; there was no statistically significant difference (P>0.05). Conclusion Acupuncture plus astragalus polysaccharide can significantly reduce blood glucose and serum insulin and resistin levels and increase the expression of Bcl-2 protein in islet b cells to effectively inhibit apoptosis in islet b cells in db/db mice. Its effect is better than that of acupuncture alone or medication.

6.2. Péristaltisme gastrique

  • Xing Dong. [Effect of Acupuncture plus Chinese Medicinal Enema on the Recovery of Gastrointestinal Function After Laparotomy]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion.2017.36(4):404-408. [177868]

    Objective : To observe the effect of acupuncture at Zusanli (ST36) and Neiting (ST44) plus enema with Chinese medication on the recovery of gastrointestinal function after laparotomy. Method : A total of 82 patients who had received laparotomy were randomized into an observation group and a control group, 41 cases each. The control group was intervened by conventional management after thesurgery, while the observation group was additionally given acupuncture at Zusanli and Neiting plus enema with Chinese medication. The gastrointestinal function indicators, total hospitalization duration, symptoms score, clinical efficacy, and patient's satisfaction rating of the two groups were compared.Results : The time to restore bowel sound, first anal exhaust time, first defecation time, time to restore general diet, and total hospitalization duration of the observation group were significantly shorterthan those of the control group, and the observation group had significantly more cases who had anal exhaust within 48 h after the surgery (P<0.05). After the treatment, the symptoms score in the observation group was markedly lower than that in the control group (P<0.05). The clinical efficacy and total effective rate of the observation group were significantly superior to those of the control group (P<0.05). The patient's satisfaction rating and total satisfaction rate of the observation group were significantly superior to those of the control group (P<0.05). Conclusion : Acupuncture at Zusanli and Neiting plus enema with Chinese medication can effectively promote the recovery of gastrointestinal function, mitigate the enteroparalysis symptoms, boost thepostoperative recovery, and enhance the general satisfaction rating.

  • Chang Xiaorong et al. The Affects of Acupuncture at Sibai and Neiting Acupoints on Gastric Peristalsis. Journal of TCM (english edition). 2001;21(4):286. [98525].

    The frequency and amplitude of gastric peristaltic wave were significantly changed in 15 subjects when Sibai (ST 2) and Neiting (ST 44) acupoints of the Stomach Channel of Foot-Yangming were punctured. The results demonstrate that these acupoints are effective for treatment of stomach diseases, providing an experimental basis for the theory of channels and collaterals.

6.3. AVC

  • Yuan Heting et al. [Application of Neiting in treating Apoplexy Sequelae]. Journal of Clinical Acupuncture and Moxibustion. 2001;17(9):33. [104879].

6.4. Névralgie faciale

  • Lü Ting-ting, Zhao Jun, JIA Ru-yu. [Therapeutic Observation of Fire-needle plus Round-sharp-needle Acupuncture for Primary Trigeminal Neuralgia]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion.2017.36(2):154-156. [170104]

    Objective To observe the clinical efficacy of fire-needle plus round-sharp-needle acupuncture in treating primary trigeminal neuralgia. Method Sixty-two patients with primary trigeminal neuralgia were randomized into a treatment group and a control group, 31 cases in each group. The treatment group was intervened by fire-needle therapy at the trigger points followed by deep needling with round-sharp needle at Xiaguan (ST7), and the distal points Hegu (LI4) and Neiting (ST44) were also treated. The same acupoints were selected in the control group but treated with ordinary needling method. The clinical efficacies were evaluated after 2 treatment courses.Result The total effective rate was 93.5%(29/31) in the treatment group versus 77.4% (24/31) in the control group, and the difference was statistically significant (P<0.05).Conclusion Fire-needle plus round-sharp-needle acupuncture is an effective approach in treating primary trigeminal neuralgia.

6.5. Syndrome de Lacomme (Syndrome ostéo-musculo-articulaire abdomino-pelvien bénin de la femme enceinte)

  • Stephan JM. Sanyinjiao et périnée, Zhubin et Neiting dans le syndrome de Lacomme, sphygmologie quantitative. Acupuncture & Moxibustion. 2013;12(2):147-151. [161228].