3VB Shangguan 上关 (上關 ou 上関)

prononciation

articles connexes: - 2VB - 4VB - Méridien -
3VB-WHO 2009

1. Dénomination

1.1. Traduction

Shàngguān 上关 [上關] Hôtes et convives (Nguyen Van Nghi 1971)
Au-dessus de la barre ou Plus haut que le mécanisme (Pan 1993)
Au-desus de la barrière (Laurent 2000)
Upper Gate (Ellis 1989)
Upper Hinge (Li Ding 1992)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : Shang upper guan joint see Xiaguan ( 7E ).

shang: upper, above; to rise guan: gate, pass; joint (Ellis 1989) Shàng: en haut, au-dessus de guân : longue pièce de bois qui sert à barrer une porte (Pan 1993) Shang : ( Ricci 4268 ) : haut, au-dessus de, monter, supérieur. Guan ( Ricci 2788 ) : fermer, organes vitaux, concerner (Guillaume 1995)

1.2. Origine

  • Su Wen ; dans Ling Shu , ce point est appelé Kezhuren (Deng 1993).
  • Ling Shu , chapitre « Ben shu » (Guillaume 1995).

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : Shangguan The point is in front of the ear above the joint of the jaw and the zygomatic arch. It is opposite to Xiaguan ( 7E )
  • Ellis 1989 : The mandibular joint is often referred to in Chinese as the “gate” (關 guan). This point, located on the edge of the upper bone of that joint, is called Upper Gate. The alternate names Guest-Host or Guest-Emperor indicate that the host (or emperor) channel receives the triple burner, large intestine, bladder and stomach channels at GB-3.
  • Li Ding 1992 : “Shang” (上) means upper. “Guan” (關), meaning hinge, refers to the mandibular joint. The point is above Xiaguan (St.7), Lower Hinge. Hence the name Shangguan (Upper Hinge).
  • Pan 1993 : Shangguan se trouve en avant de l'oreille, sur le bord supérieur de l'arcade zygomatique, directement au-dessus du point Xiaguan ( 7E ). Il porte le nom de « Au-dessus de la barre » ou « Plus haut que le mécanisme » par opposition au point Xiaguan ( 7E ), qui se trouve directement au-dessous de lui et dont le nom signifie « Au-dessous de la barre » ou « Plus bas que le mécanisme ». Le point Shangguan est aussi appelé Kèzhurén, ce qui veut dire « hôte et invités », parce qu'il est le lieu de rencontre du méridien Zu Shaoyang Vésicule biliaire avec les méridiens Zu Yangming Estomac et Shou Shaoyang Trois Foyers. Le Zu Shaoyang est l'hôte et les deux autres sont les invités.
  • Laurent 2000 : Guan est mis pour arcade zygomatique ; le point est situé au-dessus de l'arcade tandis que Xiaguan (barrière inférieure) 7E est placé au-dessous.

1.4. Noms secondaires

Nom Traduction française (Laurent 2000) Traduction anglaise (Ellis 1989) Source classique (Guillaume 1995)
Kezhu Hôte/invité guest-host Zhen Jiu Da Quan
Kezhuren Hôte et invité guest-host-person Su Wen chap. Qi Fu Lun
kewang Hôte royal guest-king Ellis 1989
rongzhu generous host Zhen Jiu Da Quan
taiyang tempe greater yang Zhen jiu jing xue tu koo

1.5. Romanisations

  • Chang Koann; Keu Tchou Jenn (EFEO et autres)
  • Shang-Kuang(Wade-Giles et autres)

1.6. Autres langues asiatiques

  • Thuong quan (viet)
  • Sang-gwan (cor)
  • Jyokan (jap)

1.7. Code alphanumérique

2. Localisation

Italique

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : En avant de l'oreille, au-dessus du bord supérieur de l'arcade zygomatique, dans un creux. Faire ouvrir la bouche pour la localisation.
  • Roustan 1979 : En avant de l'oreille, au bord supérieur de l'arcade zygomatique, juste au-dessus de Xia Guan 7E .
  • Deng 1993 : Xiaguan ( 7E ) se trouve au milieu du bord inférieur de l'apophyse zygomatique et Shangguan ( 3VB ) sur le bord supérieur de celle-ci. Actuellement, on situe Shangguan ( 3VB ) en avant de l'oreille, directement au-dessus de Xiaguan ( 7E ) et dans la dépression qui se forme au-dessus du bord supérieur de l'apophyse zygomatique.
  • Chen 1995 : The point is located anterior to the ear superior to Xiaguan [ST 7], in the fossa of the superior margin of the zygomatic process of the temporal bone.
  • Guillaume 1995 : en avant de l'oreille, sur le bord supérieur de l'arcade zygomatique, juste au-dessus de Xiaguan- 7E .
  • WHO 2009: On the head, in the depression superior to the midpoint of the zygomatic arch. Note: In the depression superior to the zygomatic arch, superior to ST7.
3VB 上关 (Niu 2011).
  • Niu SP. [Examine and correct Positioning on the Shanguan GB3 Point]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2011;31(9):856. [161717].

Items de localisation

2.2. Textes classiques

  • Da Cheng (Ellis 1989) : Above the bone in front of the ear, where a hollow appears when the mouth is opened.
  • Jia Yi (Deng 1993) : “En avant de l'oreille, sur le bord supérieur de l'apophyse zygomatique, dans le creux qui se forme lorsque la bouche est ouverte”.
  • Jin Jian Deng 1993 : “Directement à 1 cun au-dessus de tinghui ( 2VB ), dans le creux qui se forme lorsque la bouche est ouverte. Ce point est localisé lorsque le patient est en décubitus latéral, avec la bouche ouverte”.

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Deng 1993 : Peau—tissu sous-cutané–aponévrose temporale superficielle—aponévrose temporale profonde—tissu conjonctif lâche situé sous l'aponévrose—muscle temporal. Dans la couche superficielle, on trouve le nerf auriculo-temporal, la branche temporale du nerf facial, et l'artère et la veine temporales superficielles. Dans la couche profonde, on trouve les branches des nerfs temporaux profonds antérieur et postérieur.
  • Qiu Mao-liang 1993 : In the m. temporalis; the zygomaticoorbital artery and vein; the zygomatic branch of the facial nerve and the small branch of the trigeminal nerve.
  • Chen 1995 : a. Skin: the zygomaticofacial branches containing fibers from the maxillary division of the trigeminal nerve (CN V) and the zygomatic branches from the facial nerve (CN VII) innervate the skin. b. Subcutaneous tissue: includes the previously described skin nerve branches, and the superficial temporal artery and vein. The external carotid artery gives rise to the superficial temporal artery. c. Temporal muscle: the temporal branches containing fibers from the facial nerve (CN VII) innervate the muscle. d. Maxillary artery and vein: the external carotid artery gives rise to the maxillary artery, and the maxillary vein joins the retromandibular vein. e. The needle reaches the superior margin of the zygomatic process of the temporal bone.
  • Guillaume 1995 : artère et veine zygomato-orbitaires. Branche auriculo-temporale et zygomatique du nerf facial.
3VB-Coupe transversale-Chen 1995

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point qui reçoit un vaisseau du méridien principal du TR et un vaisseau de taiyang (intestin et estomac). Ling Tchou (Chapitre 2) : « L'énergie de l'estomac passe aux poumons, puis au cou, suit la carotide, va aux yeux, pénètre par eux dans le cerveau, en ressort par le point Keu Tchou Jenn, va au maxillaire inférieur pour entrer dans le méridien de Yang Ming (E) et passer au point Ren Ying ( 9E ).» Ling Tchou (Chapitre 22) : « Si le malade a des visions ou des hallucinations auditives, s'il aime crier, c'est le signe de vide de l'énergie. Il faut puncturer le Chéou Taé Inn (P) et le Chéou Yang Ming (GI). Il faut puncturer les points situés à la tête, dont l'énergie vient de Tsou Taé Inn (Rate), passe au cou et à la mâchoire, au point Keu Tchou Jenn pour se relier au méridien Yang Ming.
  • Qiu Mao-liang 1993 : The Crossing point of the hand and foot Shaoyang and foot Yangming meridians.
  • Guillaume 1995 : selon le Jia Yi jing, il s'agit d'un point de réunion des méridiens Shoushaoyang et Zuyangming, alors que pour le Tong Ren , c'est un point de réunion de Zuyangming et de Zushaoyang.

3.2. Classe thérapeutique

  • Improves hearing and visual acuity, and dispels Wind. (Chen 1995)
  • Shang guan purifie l'humidité-chaleur du Foie et de la Vésicule biliaire, ouvre les orifices, stimule le cerveau. Selon le Tai Yi Shen Zhen , Shang guan ouvre les orifices, perméabilise les méridiens, lève l'obstruction, chasse le vent, relâche le trismus. (Guillaume 1995)
  • Disperse le vent, purifie la chaleur (peut s'utiliser avec 34 VB Yanglingquan lorsque le feu du Foie brûle le Poumon, afin de préserver le YIN du Poumon). (Laurent 2000)

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Piquer perpendiculairement â 0,7-1 distance chauffer 3-5 minutes Roustan 1979
Puncture perpendicularly about 0.5-1 cun deep Li Ding 1992
Perpendicular insertion 0.3-0.5 inch 3 cones; stick 5 minutes Chen 1995
Puncture perpendiculaire entre 0,3 et 0,5 distance Cautérisation avec 3 à 5 cônes de moxa Guillaume 1995


Sensation de puncture
local distension and soreness (Chen 1995)
Sécurité

  • Chen 1995: no deep insertion.
  • Guillaume 1995: dans le chapitre « Interdit de puncture », le Su Wen précise « Quand on puncture le point Shangguan- 3VB au niveau du creux sur le vaisseau, on peut déclencher un écoulement interne et une surdité. » Selon le Jia Yi jing, la puncture profonde de Shangguan peut entraîner une perte de l'audition. Quand on puncture Shangguan, il faut, d'après le Tong Ren , que le sujet soit en décubitus latéral, bouche ouverte et ne pas piquer profondément. Yi Xue Ru Men interdit la puncture de ce point.

5. Indications

Classe d'usage - point secondaire

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : paralysie faciale, surdité et bourdonnements.
  • Roustan 1979 : Bourdonnements d'oreille, surdité, otite moyenne, odontalgie, contracture de la mâchoire, paralysie faciale.
  • Li Ding 1992 : Headache, upper toothache, tinnitus and deviation of the mouth and eye. Headache, especially one-sided headache, toothache and dizziness
  • Qiu Mao-liang 1993 : Migraine, tinnitus, deafness, deviation of the mouth and eye, toothache, and trismus.
  • Chen 1995 : Tinnitus, deafness, toothache, migraine, dizziness, convulsions, facial paralysis, optic neuritis, glaucoma.
  • Guillaume 1995 : Céphalée, lipothymie-vertige, bourdonnements d'oreille, surdité, daltonisme, trismus, déviation de la bouche et de l'ceil, convulsions-chi zong, convulsions dues à la peur-jing xian ; surdité par atteinte du nerf auditif, otite moyenne, névralgie du trijumeau.

5.2. Littérature ancienne

  • Ling Shu Chapitre « Interrogatoire » « Bourdonnements d'oreille » lia yi jing : « Otalgie, acouphènes et surdité », « Carie dentaire de la mâchoire supérieure avec douleur et crainte du Froid », « Convulsions-chi zong avec sialorrhée », « Daltonisme… crainte du vent-Froid ». (Guillaume 1995)
  • Qian Jin Yao Fang : « Hypertonie responsable de douleurs osseuses. » (Guillaume 1995)
  • Qian Jin Yi Fang : « Occlusion de l'oeil, hémiplégie, déviation de l'oeil », « Otorrhée purulente ». (Guillaume 1995)
  • Ishimpo : Otalgie et bourdonnements d'oreille ; odontalgie de la mâchoire supérieure ;trismus ; spasmes musculaires ; bouche écumeuse ; glaucome ; crainte du vent et du froid. (Guillaume 1995)
  • Sheng hui fang : « Odontalgie de type vent », « Lèvres serrées, déviation de la bouche et de l'oeil, caries dentaires douloureuses ». (Guillaume 1995)
  • Tong Ren : « Lipothymie-vertige. » (Guillaume 1995)
  • Zhen Jiu Ju Ying : «Selon Tong Ren , appliquer 7 cônes de moxa, interdit de puncturer. Selon Ming tang, puncturer à 0,1 distance, laisser l'aiguille, disperser dès l'obtention du deqi , appliquer de 7 à 200 cônes de moxa par jour, 10 cônes selon Xia jing. Selon Su Wen , puncturer à 0,3 distance, laisser l'aiguille le temps de 7 expirations, appliquer 3 cônes de moxa. Il est interdit de puncturer en profondeur car il y a un risque de rupture du croisement des vaisseaux-jiao mai avec écoulement interne, surdité et impossibilité de bâiller. Indications : lèvres serrées, déviation de la bouche et de l'oeil, héméralopie, difficulté à ouvrir l'ceil avec vue trouble. Crainte du vent et du froid. Caries dentaires. Mâchoires serrées, mastication douloureuse et bruyante, bourdonnements d'oreille, surdité, convulsions-chi zong avec sialorrhée, accès de froid et de chaleur, rigidité ou spasmes-jing responsable de douleurs osseuses. » (Guillaume 1995)
  • Yi Xue Ru Men : « La puncture de ce point est interdite, faire 3 cônes de moxa. » « Héméralopie, otalgie, bourdonnements d'oreille, surdité, déviation de la bouche, lèvres serrées, hypersialorrhée, vertige-lipothymie, rigidité du maxillaire inférieur, convulsions-chi zong. » (Guillaume 1995)
  • Da Cheng : « Lèvres serrées, déviation de la bouche et de l'oeil, héméralopie, difficulté à ouvrir l'oeil avec vue trouble. Crainte du vent et du froid. Caries dentaires. Mâchoires serrées avec mastication douloureuse et bruyante, bourdonnements d'oreille, surdité, convulsions-chi zong avec sialorrhée, accès de froid et de chaleur, rigidité ou spasmes-jing responsable de douleurs osseuses. » (Guillaume 1995)
  • Lei Jing Tu Yi : « Le Jia Yi jing dit que la puncture profonde peut provoquer une surdité. Pour certains, il ne faut pas puncturer Shang guan. Pour d'autres, lorsqu'on puncture Shang guan, il ne faut pas que cela soit profond et pour Xia guan-7E, ne pas laisser l'aiguille trop longtemps en place. » « Déviation de la bouche et de l'oeil, surdité, bourdonnements d'oreille, otorrhée, éblouissements, odontalgie, spasmes, trismus avec impossibilité de mâcher les aliments. » (Guillaume 1995)
  • Tai Yi Shen Zhen : « Trismus, déviation de la bouche et de l'oeil, bourdonnements d'oreille, surdité, attaque directe par le vent-zhong feng avec impossibilité de parler-aphasie, » (Guillaume 1995)

5.3. Associations

Indication Association Source
Lèvres serrées 3VB + 27VG Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Hémiplégie avec déviation de la bouche et de l'oeil 3VB + 7E Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Vue trouble 3VB + 6GI Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Trismus avec défaut d'ouverture de la bouche 3VB + ashi xue Ji Cheng (Guillaume 1995)

5.4. Revues des indications

6. Etudes cliniques et expérimentales

6.1. Névralgies faciales

  • Wu Jing-wei. xuanli Trough to Shanguan and Xiaguan in Treating Trigeminal Neuralgia. International Journal of Clinical Acupuncture. 1999;10(4):414-15. [71779].

    The trigeminal neuralgia in TCM terms is noted as “Triple Yang Channel headache”. It appears as paroxysmal or short burning pain around the facial trigeminal nervous distributing area. It is caused by two types of factors: one is due to flaring up of the Stomach-fire or externally catching wind-cold, virus infection, or involvement of gomphiasis and dental caries ; the other is due to tumor pressure, direct stimulation from pathologic change of peridentitis and vascular deformity are also blamed. The “ onset may mostly occur before or after middle age, and is more frequent in females.