4VC Guanyuan 关元 (関元)

prononciation

articles connexes: - 3VC - 5VC - Méridien -
4VC WHO 2009

1. Dénomination

1.1. Traduction

关元
Guān yuán
関元 Qui renferme le Qi originel (Pan 1993)
Barrière de l'origine (Laurent 2000)
Barrière de la source (Nguyen Van Nghi 1971)
Origin pass (Ellis 1989)
  • Guan ( Ricci 2788 ) : barre de bois servant à fermer la porte ; fermer, clore, obstruer, boucher ; barrière, poste-frontière, passe, défilé, douane, clé, organes vitaux ; concerner, mettre en rapport (Guillaume 1995).
  • Yuan (Ricci 5971) : principe, commencement, origine, premier, principal (Guillaume 1995).

1.2. Origine

Ling Shu et Suwen (Deng 1993) Ling Shu , chapitre “Han re bing” (Guillaume 1995)

1.3. Explication du nom

  • Ellis 1989 : Depending on which meaning of the character gm guan is considered, CV-4 is a “passageway of original qi,” the “critical juncture of original yang and original yin,” or the place where “original qi is stored [locked in].” The rendering of this name as Origin Pass is an attempt to include all these ideas.
    The plethora of alternate names for this point are a result of it being the site of the uterus (i.e., blood chamber), the cinnabar field (dan tian), and the life gate fire
  • Pan 1993 : guan: longue pièce de bois qui sert à barricader une porte; fermer, ne pas laisser sortir, enfermer
    yuan: origine; ici, Qi originel. C'est sa localisation qui lui a valu son nom.
  • X 1993 : Guan : storage; yuan : primary Qi. ()
  • Laurent 2000 : Le point est en relation avec l'énergie YUAN (énergie originelle liée au Ciel Antérieur (inné).
    Situé entre les grands droits, il constitue une passe vers l'énergie originelle.

1.4. noms secondaires

Nom Traduction française (Laurent 2000) Traduction anglaise (Ellis 1989) Source classique (Guillaume 1995)
Guān yuán 关原 [關原] barrière de l'origine Source Pass
Dān tián 丹田 (1) champ de cinabre Cinnabar Field Zi sheng jing
Sān jié jiāo (GG) 三结交 [三結交] (2) triple enlacement Triple Intersection Ling Shu , chapitre Han re bing
huangzhiyuan origine des membranes Origin of Huang
xiahuang membrane inférieure Lower Huang
Xià jí 下纪 [下紀] (3) loi inférieure Lower Regulator Su Wen , chapitre Qi xue lun
Dà hǎi 大海 grande mer Great Sea
dakun Great Reservoir
Dà zhōng 大中 grand centre
Dà zhōng jí 大中极 [大中極] (4) faîte du grand centre Great Central Pole Zi sheng jing
Zi hù 子戶 porte de l'enfant Infant's Door
zigang Infant's Palace
Zi chù子处 [子處] demeure de l'enfant Infant's Place
Zi cháng 子肠 [子腸] Infant's Intestine
Wǔ chéng 五城 5 remparts Fifth City
Cì mén 次门 [次門] (5) porte secondaire Second Gate Jia Yi jing
Xuè shì 血室 chambre du sang Blood Chamber
Xuè hǎi 血海 mer du sang Sea of Blood
liji force propice Crux Disinhibitor
Mìng mén 命门 [命門] porte de la vitalité Life Gate
Kūnlún 昆仑 [崑侖] Kunlun Kunlun Mountains
chuijiang Fallen Sauce
chishu pivot directeur Junior Pivot
baomen porte de l'utérus Bladder Gate
qihai mer du Qi Sea of Qi
Chǎn mén 产门 [產門] porte de l'engendrement Delivery Gate
bo yang Navel
niaoshui nishui urine Urine
jinglu Jing révélé Essential Dew
zigong utérus
zichang utérus
yucheng ville de jade
Xiǎo cháng mù 小肠募 [小腸募] Mu de l'intestin grêle
  1. Dan (Ricci 4671) : cinabre, vermillon, rouge ; Tian (Ricci 4944) : champ, terre cultivée, terre, propriété foncière, chasse (Guillaume 1995); Champs de Cinabre (Laurent 2000).
  2. San (Ricci 4196) : trois ; triple ; Jie (Ricci 685) : nouer ; nœud, attacher ; Jiao (Ricci 585) : donner de la main à la main, livrer, remettre, échanger, mutuel, entrer en contact, nouer des relations ; rapports sexuels ; se croiser ; ensemble (Guillaume 1995) ; Triple enlacement (Laurent 2000).
  3. Xia ( Ricci 1837 ) : le bas, le dessous, inférieur, en bas, au bas de, sous ; descendre, tomber, faire descendre, abaisser, baisser, déposer, mettre bas, s'humilier, s'abaisser, soumettre ; se rendre maître de ; postérieur, suivant, prochain, ci-dessous, infra ; se rendre à, aller à ; Ji (Ricci 415) : démêler (des fils de soie), mettre en ordre, règle de conduite (Guillaume 1995) : loi inférieur (Laurent 2000).
  4. Da ( Ricci 4621 ) : grand, gros, important, adulte, aîné ; Zhong ( Ricci 1266 ) : milieu, centre, dans l'intervalle, intermédiaire, médiateur, l'intérieur, le dedans, le juste milieu, la moitié ; Ji (Ricci 392) : poutre faîtière, faîte, sommet, le plus haut degré (Guillaume 1995) ; faîte du grand centre (Laurent 2000).
  5. Ci (Ricci 5414) : ordre, degré, rang, place ; Men ( Ricci 3426 ) : porte, portail, voie d'accès, entrée ou sortie, ouverture, orifice (Guillaume 1995) ; porte secondaire (Laurent 2000).

1.5. Translittérations

  • Koann Iuann (Roustan 1979)
  • Kuan-Yuan (Wade-Giles)
  • Koann-iuann (EFEO)
  • Kangen (Japonais)
  • Kwanwon (Coréen)
  • Quan Nguyen (Vietnamien)

1.6. Code alphanumérique

  • 4CV
  • CV4
  • Co4
  • JM4
  • XIV4

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : A trois distances au-dessous du nombril.
  • Roustan 1979, Guillaume 1995 : Sur la ligne médiane, 3 distances sous l'ombilic
  • Deng 1993 : Sur le bas-ventre et sur la ligne médiane antérieure, à 3 cun au-dessous du nombril
  • Pan 1993 : 2 distances au-dessus de la symphyse pubienne et à 3 distances sous le nombril. Il est situé au niveau correspondant aux organes reproducteurs, là où est renfermé le Qi originel.
  • Chen 1995 : In a supine position, the point is located on the midline of the abdomen, 3 inches below the umbilicus.
  • Laurent 2000 : Sur la ligne médiane de l'abdomen, à 2 cun au-dessus du pubis, 1 cun au-dessus du 3VC zhongji.
  • WHO 2009: On the lower abdomen, 3 cun inferior to the centre of the umbilicus, on the anterior median line.

2.2. Textes classiques

  • Great Compendium : Three inches below the navel ( Ellis 1989)
  • Ling Shu : “ A 3 cun au-dessous du milieu du nombril.” Remarque : Tous les anciens ouvrages de médecine s'accordent sur la localisation de ce point. (Deng 1993)

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Roustan 1979 : Branches d'artère et veines epigastrica superficialis, rameaux cutanés antérieurs du 12èmè nerf intercostalis.
  • Deng 1993 : Peau—tissu sous-cutané—ligne blanche de l'abdomen—aponévrose transverse de l'abdomen—tissu adipeux extrapéritonéal—péritoine pariétal.
    Dans la couche superficielle, on trouve les branches cutanées antérieures de la branche antérieure du douzième nerf thoracique, et les branches ou tributaires de l'artère et de la veine épigastriques superficielles. Dans la couche profonde, on trouve les ramifications de la branche antérieure du douzième nerf thoracique.
  • Chen 1995 :
    1. Skin : the medial cutaneous branches containing fibers from the anterior divisions of the twelfth intercostal nerve innervate the skin.
    2. Subcutaneous tissue: includes the previously described skin nerve branches, and the superficial epigastric artery and vein. The femoral artery gives rise to the superficial epigastric artery. The superficial epigastric vein joins the greater saphenous vein.
    3. Linea alba and rectus abdominis muscle: the linea alba, which extends from the xiphoid process to the pubic symphysis, is in the midline of the abdomen. The rectus abdominis muscle is encircled by the rectus sheath. The branches containing fibers from the intercostal nerve of the sixth to twelfth thoracic nerves (T6-T12) innervate the rectus abdominis muscle.
  • Guillaume 1995 : Artères et veines épigastriques superficielles et inférieures. Rameaux cutanés antérieurs du onzième ou douzième nerf thoracique.
petit_bassin_coupe_sagittale.jpg
Coupe sagittale du petit bassin. Chen 1995


Yan Zhenguo 2002
Coupe transversale du petit bassin au niveau du 4VC. Yan Zhenguo 2002

2.4. Rapports ponctuels

14Rn 5VC 14Rn

13Rn

← 4VC →

13Rn
12Rn 3VC 12Rn
latéral côté droit médial

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point de réunion des méridiens T.M. de la rate, des reins et du foie. – Il reçoit l'énergie d'un vaisseau de l'intestin grêle (point Mo de l'I.G.). Point de séparation de Tchong Mo et de Jenn Mo. So Ouenn (Chapitre 34) conseille : « En cas de troubles du Tchong Mo, le malade présente de la dyspnée. Il faut puncturer le Koann Iuann. » Point à puncturer lorsqu'il y a gonflement abdominal ou œdème cutané causés par une perturbation de l'énergie en bas du corps. Voici l'explication de Nei King : « Lorsqu'il y a des troubles de l'énergie en bas du corps, les énergies Yong (nourricière) et Oé (défensive) deviennent stagnantes et l'énergie Inn assaille le haut du corps. Cette énergie Inn entre en lutte avec l'énergie perverse, ce qui provoque ce gonflement ou cette enflure… Si on n'obtient pas de résultats avec le Sann Li ( 36E ), ce qui est fort rare, il faut puncturer les « points de l'énergie » qui sont situés au-dessus et au-dessous du nombril : Chang Iuenn ( 13VC ), Tchong Menn ( 12VC ). Cha Iuann ( 10VC ) et Koann Iuann. Si on arrive à attirer l'énergie, le malade sera aussitôt guéri. »
  • Roustan 1979, Guillaume 1995 : Point Mu de l'intestin grêle. Réunion de Ren Mai et des Zu San Yin.

3.2. Classe thérapeutique

  • Roustan 1979 : Tonifie les reins, équilibre l'énergie.
  • Chen 1995 : Tonifies the function of the Kidney, reinforces the Original Qi, reduces Heat and removes Dampness.
  • Guillaume 1995 : Guan yuan tonifie le souffle originel-yuan qi, récupère le Yang, consolide l'échappement, perméabilise et harmonise les méridiens Chong mai et Ren mai, régularise le Qi et harmonise le Sang.
    Selon le Toi yi shen zhen, Guan yuan tonifie le souffle originel authentique Zhen yuan qi, emplit le Jing, nourrit le Yin, tonifie le Yang, vivifie le Sang.
  • Laurent 2000 : Tonifie les Reins et consolide le JING, traite l'énergie originelle du SANJIAO en relation avec le YANG authentique de MING MEN, point YIN qui contient du YANG (lorsque le YANG s'échappe on prend le YIN pour le contenir), disperse le froid du Foyer Inférieur, tonifie le QI et fait revenir le YANG, arrête les évacuations anormales, favorise la circulation de REN et CHONG (MAI), avantage le feu qui produit la terre, régularise le QI, harmonise le sang, raffermit la porte du sperme.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Piquer obliquement vers le bas à 1,5-2 distances 3-7 fois, chauffer 10-20 minutes Roustan 1979
Perpendicular insertion 0.5-1.0 inch or inferior oblique insertion 1.5-2.0 inches. 3-9 cones; stick 10-30 minutes. Chen 1995
Puncture perpendiculaire entre 1 et 1,5 distance de profondeur Cautérisation avec 5 à 10 cônes de moxa, moxibustion pendant 15 à 30 minutes Guillaume 1995
Piqûre perpendiculaire de 1 à 2 cun Moxas : 7 à 100 ; chauffer 20 à 30 mn Laurent 2000

Sensation de puncture
sensation de gonflement local (Roustan 1979)
Needle sensation: local soreness, swelling and numbness, sometimes radiating to the external genital region or the umbilical region. (Chen 1995)

Sécurité

  1. If the needle is inserted deeply into the linea alba and the rectus abdominis muscle, it may puncture through the rectus sheath, the adipose tissue and the peritoneum into the small intestine. If the urinary bladder is filled with urine, the needle may puncture into the bladder. Before treatment, urinate and empty the urinary bladder.
  2. Needle insertion in pregnant women is contraindicated. (Chen 1995)
  3. Selon Sheng Hui Fang , ce point est interdit pendant la gestation car il y a un risque de fausse couche. Selon Sheng Hui Fang , une douleur au niveau de Guan yuan témoigne d'un “furoncle” du Petit Intestin ; une boursouflure légère de la chair à cet endroit s'observe en cas d'ulcère du Petit Intestin. (Guillaume 1995)

5. Indications

Classe d'usage ★★ point majeur

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point à puncturer dans les cas de lassitude aux quatre membres, à la suite d'une hémorragie provoquée (blessure) ou d'une maladie causée par le froid ou le vent, « car le Koann Iuann est le lieu de croisement des méridiens principaux et secondaires (T.M.) de Taé Inn, de Yang Ming et du méridien curieux Jenn Mo. » (Nei King, Ch. 21.) Ce point fait partie du groupe des « quatre points de réunion des énergies Inn et Yang » Koann Iuann, Tchong Iuann (12 V.C.), Tienn Fou (22 V.C.) et Tchi Yang (9 V.G.). Ces points sont à puncturer dans les cas de troubles de Jenn Mo avec douleurs au cœur s'irradiant au dos car « … l'irradiation des douleurs au dos indique qu'il y a conflit entre le Inn (Jenn Mo) et le Yang (Tou Mo). Indications : spermatorrhée, douleurs au bas‐ventre, tuberculose, hémorragies, pertes sanguinolentes, hématurie, énurésie, urétrite, bouffées de chaleur de la ménopause.
  • Roustan 1979 : Coliques, diarrhées, néphrites dysménorrhée, leucorrhée, prolapsus utérin, spermatorrhée, impuissance, pertes d'urines, ascaridiose intestinale. Autres indications : Syncope, asthénie, aménorrhée, stérilité, hernies (Shan Qi), hématurie, hémoptysie, polydipsie.
  • Chen 1995 : Enuresis, nocturnal emission, urine retention, impotence, premature ejaculation, dysmenorrhea, leukorrhea, female infertility, pelvic inflammatory disease, nephritis, urinary tract inflammation, irregular menstruation.
  • Guillaume 1995 : « Attaque directe par le vent-zhong feng avec échappement-tua, surmenage et amaigrissement- xu lao, diarrhée, pertes d'urine, biocage-bi des urines, éjaculation précoce, impuissance, pollakiurie, douleur du bas- entre, hernie-shan qi, stérilité, irrégularités menstruelles, dysménorrhée, aménorrhée, pertes blanches et rouges, prolapsus de l'utérus, méno-métrorragies, persistance de lochies dans le post-partum, hématurie, présence de sang dans les selles, polydipsie ; syncope, dépression nerveuse, dysenterie bacillaire, gastro-entérite, parasitoses intestinales, infections urinaires, néphrites, pelvicites, orchites… Ce point assure l'entretien de la santé. »

5.2. Littérature ancienne

  • Su Wen : Chapitre « Des fosses du Qi » : « Quand il y a un tiraillement douloureux entre le Coeur et le dos, on traite aux points Tian tu- 22VC , Shang ji- 12VC (Zhong wan), Zhong shu- 7VG et Xia ji- 4VC (Guan yuan) » (Guillaume 1995).
  • Ling Shu : Chapitre « Han re bing » : « Blessure corporelle avec hémorragie abondante, atteinte par le vent-froid (Feng han) (Guillaume 1995).
  • Mai Jing : « Pouls de la barrière enfoui-fu, Qi de l'Eau présent dans le Réchauffeur moyen, selles diarrhéiques », « Pouls de la barrière creux-ku, hémorragie par voie rectale abondante », « Pouls de la barrière mou-rou, le sujet souffre de vide et de froid, le Qi de la Rate est faible », « Pouls du pied glissant-hua, le Sang et le Qi sont en état de plénitude, chez la femme : dysfonctionnement des Jing mai (troubles menstruels) ; chez l'homme : hématurie », « Pouls du pied faible-ruo, le Yang qi est insuffisant, fièvre, Gu fan (Gu = os, Fan = inquiétude !) », « Pouls du pied enfoui-fu, douleur du bas-ventre, hernie-xiu shan, indigestion », « Pouls du pied mou-rou, le sujet souffre de dysurie », « Pouls du pied plein-shi, douleur du bas-ventre, perte de contrôle des urines ». « Le pouls arrive serré-jin, petit-xi, plein-shi, long-chang jusqu'à la barrière, c'est le pouls de Ren mai ; en cas d'agitation (de Ren mai), le sujet souffre du bas-ventre, il présente une douleur autour de l'ombilic, qui irradie vers le bas jusqu'au pubis, des douleurs tranchantes au niveau de la région génitale. » « Imperméabilité du diaphragme, difficulté à avaler au niveau de la gorge » (Guillaume 1995).
  • Jia Yi jing : « Ben tun (amas du Rein-coliques spasmodiques) avec pénétration du Qi froid dans le bas-ventre, tendance à avoir des vomissements par intermittence, blessure du milieu avec hématurie, pollakiurie, douleur du dos et de l'ombilic, qui irradie vers la région génitale, besoin fréquent d'aller à la selle, diarrhée incessante. » « Ascite-shi shui avec douleur qui irradie vers les flancs qui sont enflés, vertiges et céphalée, chaleur de tout le corps. » « Spasmes de l'utérus avec impossibilité d'uriner, plénitude du bas-ventre », « Hernie brutale, grande chaleur au niveau du bas ventre », « Chez la femme : stérilité, présence de sang vicié (dans l'utérus) qui ne descend pas » (Guillaume 1995).
  • Zhou hou fang : « Apparition subite d'une diarrhée cholériforme avec douleur péri-ombilicale et ténesme » (Guillaume 1995).
  • Qian Jin Yao Fang : « Lin de pierre-shi lin (lithiase urinaire), les trente-six maladies qui siègent sous l'ombilic, impossibilité d'uriner », « Douleur sous-ombilicale à type de torsion, qui irradie vers la région génitale et qui survient par crises », « Augmentation de volume unilatérale d'une bourse » (Guillaume 1995).
  • Ishimpo : Convulsions spasmodiques ;coloration jaune des urines ; stérilité ; caillots de sang dans l'utérus ; impossibilité de se retourner ; oligurie ; plénitude d'eau dans l'abdomen ; douleur sous les côtes ; céphalée, vertige ; sensation de chaleur du corps et du dos ; lithiase rénale ; présence de Qi froid dans le bas-ventre ; nausées fréquentes ; hématurie ; polyurie ; douleur dorsale et lombaire ; douleur herniaire intense (Guillaume 1995).
  • Sheng Hui Fang : « Urines rouges et dysurie, perte d'urine inconsciente, brûlures du méat urinaire, urines de couleur sang, nouure du sang sous l'ombilic qui a la forme d'une tasse renversée ; chez la femme : pertes blanches et persistance de lochies dans le post-partum, stérilité avec froid de la voie vaginale » (Guillaume 1995).
  • Tong Ren : « Aménorrhée, froid de la région génitale » (Guillaume 1995).
  • Sheng ji : « Les différents Lin » (Guillaume 1995).
  • Bian que xin shu : « Syndrome Shao yin dans le Shang han : les six pouls sont lents-huan, grands-da, le sujet est somnolent, il parle seul, son corps est lourd comme une montagne, il y a des abcès internes, éructations, rejet de glaires-tan, ballonnement abdominal, froid des orteils qui dépasse l'articulation. »
    « Syndrome Tai yin dans le Shang han : le corps est froid, les pieds sont froids et le froid franchit les articulations, les six pouls sont en corde-xian, serré-jin, une éruption de taches jaune violacé apparaît, ainsi qu'une expectoration de glaires et de salive, une sécheresse de la bouche, des éructations. »
    « Dans les suites d'un Shang han ou chez un sujet d'âge mûr qui présente une toux chronique, afin d'éviter une évolution vers le Xu lao-asthénie et amaigrissement, il convient de faire des moxas sur Guan yuan- 4VC. »
    « En cas de Xu lao-asthénie et amaigrissement, accompagné de toux, de chaleur qui survient par vagues ondulantes, avec hémoptysie, vomissement de sang, les six pouls en corde-xian et serré-jin, traiter Guan yuan- 4VC. »
    « Nao ju “furoncles du cerveau” qui surviennent au niveau du dos, les différentes formes de furoncles et de toxiques viciés-e du. »
    « Oedème et ballonnement-shui zhong, dyspnée avec orthopnée. »
    « Attaque directe par le vent-zhong feng bing. »
    « Diabète-shang xiao bing avec polydipsie, le sujet boit 3 à 5 xing d'eau par jour. »
    « Diabète-zhong xiao bing avec polyphagie, mais les quatre membres restent maigres, fatigue et absence de force. »
    « Impotence fonctionnelle-bu ren des lombes et des membres inférieurs, absence de force au cours de la marche, aspect desséché des pavillons de l'oreille, le faciès devient progressivement noirâtre, c'est le Shen lao-asthénie des Reins, traiter Guan yuan- 4VC. »
    « Douleur des articulations-gu jie des lombes et des membres inférieurs après l'âge mûr », « Rougeur et enflure de l'articulation de la cuisse, qui précèdent la survenue d'un furoncle qui dépend de l'os », « Incontinence sphinctérienne du sujet âgé », « Éblouissements et obscurcissement de la vue qui ont tendance à évoluer vers un obstacle interne »,
    « Atteinte par le vent qui survient après une blessure-Po zhong feng (tétanos) avec trismus, raideur de la nuque et du dos, Gan des dents (!). » ( Gan caractérise une affection chronique des enfants, qui se traduit par un amaigrissement et une insuffisance de Liquides organiques-jin ye ). « Hémorroïdes », « Tremblement des mains » (Guillaume 1995).
  • Zi sheng jing : « Céphalée avec contracture des tendons-iin luan, les os lourds, insuffisance de Qi, éructations par plénitude, sursauts fréquents, absence d'envie de dormir, toux avec inquiétude, pouls en corde-xian sans appuyer, solide-jian quand on appuie » (Guillaume 1995).
  • Yu long jing-Yu long ge : « Lao bing (maladie asthéniante) qui se transmet par les cadavres », « Shen jiang-rein dur (bourse indurée), hernie-shan qi, irruption de Qi qui attaque le Coeur » (Guillaume 1995).
  • Shennong jing : « Guan yuan- 4VC traite les masses abdominales- xian pi avec douleur-qi Tong, faire 21 cônes de moxa » (Guillaume 1995).
  • Yu Long Fu : « Associé à Yong quan- 1Rn , Feng long- 40E , il traite le surmenage cadavérique-shi lao. Associé à Dai mai- 26VB en faisant des moxas fréquents, il traite la faiblesse des Reins » (Guillaume 1995).
  • Xi Hong Fu : « Guan yuan- 4VC traite les pertes d'urine. Associé à Zhao hai- 6Rn , Yin jiao- 7VC , Qu quan- 8F , Qi hai- 6VC , en dispersion, il traite les douleurs des sept hernies, l'efficacité est remarquable » (Guillaume 1995).
  • Bai zheng fu : « En cas de stérilité, il faut traiter Yin jiao- 7VC et Shi guan- l8Rn » (Guillaume 1995).
  • Zhen Jiu Ju Ying : « Selon Su Wen , puncturer à 1,2 distance, laisser l'aiguille le temps de 7 expirations, appliquer 7 cônes de moxa, on peut également piquer à 2 distances de profondeur. Selon Tong Ren , puncturer à 0,8 distance, laisser l'aiguille le temps de 3 expirations, disperser pendant 5 inspirations, appliquer de 100 à 300 cônes de moxa. Selon Ming tang, la puncture est interdite pendant la grossesse, s'il y a fausse couche à cause de la puncture et que le foetus ne descend pas, puncturer Wai kun lun et le foetus descend.
    Indications : accumulation de froid-ji leng avec syndrome de vide et faiblesse, douleur sous-ombilicale à type de torsion, qui pénètre progressivement dans la région génitale et qui survient par crises. Nouure du Qi froid et prise en masse-leng qi jie kuai avec douleur ; pénétration dans l'abdomen du Qi froid qui provoque une douleur, spermatorrhée, écoulement uréthral, hématurie avec hernie brutale bao shan, vertiges de type vent avec céphalée, torsion du Bao (utérus-vessie) avec syndrome d'obstruction-bi, dysurie avec urines jaune foncé, asthénie de chaleur-lao re, Lin de pierre-shi lin, les Cinq Lin, diarrhée dysentériforme, Ben tun-amas du Rein qui irradie vers le Coeur, leucorrhée, aménorrhée, stérilité par obstruction de la porte de l'utérus, hémorragie au cours de la grossesse, persistance de lochies dans le post-partum » (Guillaume 1995).
  • Yi Xue Ru Men : « Douleur sous-ombilicale, présence de nouure du Sang dont la forme est comparable à une tasse renversée ;chez la femme : pertes blanches ou rouges, persistance de lochies dans le post-partum, stérilité, ballonnement au-dessous des flancs. Brûlure et douleur du bas-ventre, les trente-six maladies qui siègent sous l'ombilic, impossibilité d'uriner, hématurie, spasmes de la Vessie, Lin du Souffle-qi lin, Lin de Sang-xue lin, Lin de pierre-shi lin, polydipsie, diarrhée dysentériforme persistante, ascite-shi shui, Ben tun (amas du Rein), coliques spasmodiques) avec plénitude de Qi dans le bas-ventre, douleur herniaire brutale, chaleur du corps et céphalées survenant par intermittence » (Guillaume 1995).
  • Da Cheng : « Accumulation de froid-ji leng et syndrome de vide et faiblesse (stagnation de Sang dans les vaisseaux et le Qi froid pénètre dans l'Estomac et les Intestins), douleur sous-ombilicale à type de torsion, qui irradie vers la région génitale et qui survient par crises, nouure du Qi froid et prise en masse-leng qi jie kuai ; pénétration dans l'abdomen du Qi froid qui provoque une douleur, spermatorrhée, écoulement uréthral, hématurie et sept hernies, vertiges de type vent, céphalée, torsion de la Vessie avec syndrome d'obstruction-bi (des urines), les urines ne sont pas perméables, urines jaune foncé, asthénie de chaleur-lao re, Lin de pierre-shi lin, les Cinq Lin, diarrhée dysentériforme, Ben Kin qui irradie vers le Coeur, nouure du Sang-jie xue sous l'ombilic, dont la forme est comparable à une tasse renversée, leucorrhées, aménorrhée, stérilité par obstruction de la porte de l'utérus, hémorragie au cours de la grossesse, persistance de lochies dans le post-partum » (Guillaume 1995).
  • Lei Jing Tu Yi : « Stagnation du froid, les différents types de vide, les Cent Blessures, douleur sous- ombilicale spasmodique qui pénètre dans la région génitale, pénétration du Qi froid dans l'abdomen, coliques spasmodiques du bas-ventre, pollution nocturne au cours des rêves, pertes blanches, les Cinq Lin, les sept hernies, urines hématuriques, dysurie, pertes d'urine, spasmes de l'utérus avec impossibilité d'uriner. Chez la femme : pertes blanches avec amas et accumulation-ji ju, aménorrhée avec stérilité ou hémorragie pendant la grossesse, persistance de lochies dans le post-partum, Sang froid avec arrêt des menstruations. »
    « Selon certains, en cas de stagnation de froid avec vide et faiblesse, on peut faire des moxas, il est interdit de le puncturer chez la femme enceinte, la puncture peut provoquer des fausses couches. S'il n'y a pas de fausse couche, en puncturant Kun Lun- 60V , l'avortement se produit. »
    « Selon certains, dans les syndromes Yin-yin zheng des Coups de Froid- Shang han, les urines abondantes, les pertes blanches ou rouges de la femme, il faut faire des moxas et parfois jusqu'à 1000 cônes de moxa, jamais moins de 200 à 300. Cette méthode a déjà permis de réanimer de nombreuses personnes ; en bas, il faut l'associer à San li-36E, c'est la raison pour laquelle on dit que si on veut que le Dan tian soit en paix, il ne faut pas que San li soit sec. »
    « Selon certains, en cas d'obstruction de la porte de l'utérus avec stérilité, il faut faire 30 cônes de moxa sur Guan yuan-4VC. »
    « Selon certains, Guan yuan traite la douleur du Sang et du Qi dans le post-partum ou le défaut de formation du foetus dans l'utérus. »
    « Selon Qian jin, Guan yuan-4VC traite les masses-jia pi, faire 50 cônes de moxa. En cas de diarrhée glaireuse chronique, faire 300 cônes de moxa en dix jours. Guan yuan-4VC traite également les diarrhées glaireuses de type froid avec douleur abdominale, la nouure douloureuse sous-ombilicale qui coule (irradie) vers l'intérieur de la région génitale et se manifeste par crises, faire 100 cônes de moxa sur Tian jing. Il traite les diarrhées cholériformes, faire 3 x 7 cônes de moxa. Il traite les Qi lin, Shi lin, hernies-dui Shan ainsi que les trente-six maladies qui siègent sous l'ombilic, faire de 50 à 100 cônes de moxa » (Guillaume 1995).
  • Tai Yi Shen Zhen : « Les différents syndromes de vide et les Cent Blessures, douleurs spasmodiques sous-ombilicales, pénétration du Qi froid dons l'abdomen, pollution nocturne, écoulement uréthral, les Cinq Lin, les Sept Hernies, hématurie, dysurie, spasmes de la Vessie et impossibilité d'uriner, pertes blanches chez la femme et imperméabilité des vaisseaux des menstruations ou hémorragie au cours de la grossesse, persistance des lochies dans !e post-partum, aménorrhée due au froid du Sang » (Guillaume 1995).

5.3. Associations

Indication Association Source
Métrorragies 4VC + 1Rte + 10Rte + 36E Roustan 1979
Parasitose 4VC + 3F Roustan 1979
Affections urétrales 4VC + 9Rte + 6Rte Roustan 1979
Anurie ou rétention d'urines 4VC + 39V Roustan 1979
Qi long avec urines jaunes 4VC + 9Rte Jia Yi jing (Guillaume 1995)
Diarrhée dysentériforme traînante 4VC + 3Rn Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Pollakiurie 4VC + 1Rn Zi sheng jing (Guillaume 1995)
Enflure unilatérale d'un testicule 4VC + 1F Da Cheng (Guillaume 1995)
Polyménorrhée, dans un syndrome plénitude 4VC + 10Rte + 8Rte + 6Rte ; dans un syndrome vide : 4VC + 6VC + 10Rte + 8Rte + 6Rte + 2F Zhong hua zhen jiu xue(Guillaume 1995)
Métrorragies 4VC + 1Rt + 10Rte + 36E Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Chilurie de !a filariose 4VC + 6Rte Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Affections uréthrales 4VC + 9Rte + 6Rte Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Uréthrite 4VC + 7P + 8F + 6Rte Zhong guo zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Rétention d'urine 4VC + 39V Shanghai zhen jiu xue (Guillaume 1995)
Douleur abdominale et diarrhée 4VC + 27V + 25E + 36E Zhen jiu xue jian bian (Guillaume 1995)
Impuissance 4VC + 4VG + 23V + 3Rn + 20VG Zhong guo zhen jiu xue gai yao (Guillaume 1995)
Méno-métrorragies 4VC + 1Rte Zhong guo zhen jiu xue gai yao (Guillaume 1995)
Humidité-chaleur avec hernie-shan qi 4VC + 29E + 3F + 9Rte + 6Rte Si ban jiao coi zhen jiu xue (Guillaume 1995)

5.4. Revues des indications

6. Etudes cliniques et expérimentales

  • Shen Xueyong (translated by tao jingwen). On the combined use of mingmen and guanyuan. Journal of Chinese Medicine. 2002;68:25103991 Mingmen DU-4, literally translated as the “Gate of Life”, is a point of the Governing vessel located below the spinous process of the second lumbar vertebra. Lateral to it are Shenshu BL-23 and Zhishi BL-52, reflecting its close relation to Kidney qi. Guanyuan REN-4 lies on the Conception vessel, 3 can below the umbilicus, and its name “Gate of Origin” indicates that it is where the primordial qi is stored, or where the essence of the male and the blood of the female are stored. The two points Guanyuan REN-4 and Mingmen DU-4 are related in that one is at located at the front at the front of the body and one is at the back, one is lower and one is higher, and one pertains to yin and one pertains to yang. That is why it is recorded in the Nanjing (Classic on Medical Problems) that their location is “where the qi between the Kidneys moves”. This qi is also known as the “qi of the pubic region” and is the source of life. The combined use of these two points has the effect of both nourishing yin without injuring yang, and reinforcing yang without damaging yin, so that both yin and yang are reinforced, the balance between yin and yang is achieved, the Kidney essence is nourished, the primordial qi is enhanced and the lower jiao is reinforced. The author's experience in the combined use of these two points is summarised as follows.
  • Contreras m. Sistemas de Regulacion. yin tang-renzhong-tiantu-shanzhong-guanyuan. Medicina Tradicional. 2000;154:16-8.74040 Este módulo de regulación que hoy se sugiere, desde algún punto de vista, se sale de la horma cotidiana del trabajo clínico de diagnóstico y tratamiento. Pero si nos sumergimos un poquito en el significado de por qué estos resonadores son los que van a darle sentido a un sistema de regulación, probablemente no resulte tan ajena su conjunción. - YINTANG: “Residencia de la clarividencia”. - RENZHONG: “El centro del hombre”. - TIANTU: “La impronta celeste'. - SHANZHONG: “El centro de la sinceridad”. - GUANYUAN: “Barrera de la fuente”. Todos los resonadores seleccionados, están localizados en la línea media, en la parte delantera. Hay dos del canal de TU MAI: yintang Y RENZHONG. El resto pertenecen al REN MAI : TIANTU, SHANZHONG Y GUANYUAN.
  • Chan AS, Cheung MC, Chan YL, Yeung DK, Lam W. Bilateral frontal activation associated with cutaneous stimulation of elixir field: an fmri study. American Journal of Chinese Medicine. 2006. 34(2):207-16. 126079 Elixir Field, or Dan Tian, is the area where energy is stored and nourished in the body according to traditional Chinese medicine (TCM). Although Dan Tian stimulation is a major concept in Qigong healing and has been practiced for thousands of years, and while there are some recent empirical evidence of its effect, its neurophysiological basis remains unknown. We used functional magnetic resonance imaging (fMRI) to study brain activations associated with external stimulation of the lower Elixir Field in ten normal subjects, and compared the results with the stimulation of their right hands. While right-hand stimulation resulted in left postcentral gyrus activation, stimulation of the lower Elixir Field resulted in bilateral activations including the medial and superior frontal gyrus, middle and superior temporal gyrus, thalamus, insula, and cingulate gyrus. These findings suggest that stimulation of the Elixir Field is not only associated with activation of the sensory motor cortex but also with cortical regions that mediate planning, attention, and memory.
Brain activation associated with somatosensory stimulation of the right hand and the abdomen. The group results showed left postcentral gyrus activation for right-hand stimulation and bilateral postcentral gyrus activation for abdominal stimulation. Bilateral frontal and temporal lobe activations were also observed with abdominal stimulation.
The presence of the activations is significant at p < 0.01, corrected for multiple comparisons, but has a threshold of p < 0.00001, showing the extent of the activation. Chan AS 2006.


Brain activation associated with somatosensory stimulation of the abdomen, with the averaged time courses showing the percentage of signal change in the frontal lobe, temporal lobe, thalamus, and insula. Each region of interest is indicated with a blue arrow, and the corresponding averaged time courses for the left and right hemispheres are displayed along each horizontal slice. The red line denotes the time course of abdominal stimulation and the green line represents the time course of the no stimulation (control) condition. Chan AS 2006.
  • Xu Rong Hai. Quelques exemples dans l’application de la combinaison de guan yuan (4 r.m.) et de bai hui (20 d.m.). Acupuncture Traditionnelle Chinoise. 2011;27:135-139. 162715. Guan Yuan (4 R.M.) est le point de jonction entre le Ren Mai et les trois Méridiens Yin du pied. Il peut renforcer les Reins et consolider les fondements énergétiques, accroître le Yuan Qi, réchauffer le Centre et disperser le Froid, conserver le Jing et empêcher la fuite de ce dernier. Point de jonction entre le Du Mai et les Méridiens Yang, Bai Hui (20 D.M.) peut fortifier le cerveau et calmer le Shen, rétablir le Yang et empêcher les fuites ainsi que les prolapsus, faire monter le Yang et soulever l'effondrement. Guan Yuan (4 R.M.) est un point Yin alors que Bai Hui (20 D.M.) est un point Yang. Ensemble, ils se renforcent dans les actions de réchauffer, de tonifier, de garder en place (sperme, urines), de faire monter (organes en prolapsus). Le champ d'application de cette combinaison de points est très large. j'apporte quelques expériences personnelles dans l'usage de ces deux points combinés.

6.1. Déficience du Rein Yang

  • Min You-jiang, Yao Hai-hua, Cheng Li-hong. [The Effect of Suspended Moxa Stick Moxibustion on Points Shenshu(BL23) and Guanyuan(CV4) on the Pituitary-adrenal Axis and the Pituitary-thyroid Axis in Rats with Kidney Yang Deficiency]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 2016;35(12):1469-147. [191553]. Objective To investigate the effect of suspended moxa stick moxibustion on points Shenshu(BL23) and Guanyuan(CV4) on the pituitary-adrenal axis and the pituitary-thyroid axis in rats with kidney yang deficiency. Method A rat model of corticosterone kidney yang deficiency was made by intramuscular injection of hydrocortisone. The rats were randomized into model control and moxibustion treatment groups. A blank control group was set up. The moxibustion treatment group received suspended moxa stick moxibustion on points Shenshu and Guanyuan 20 min once daily, for a total of 14 times. After the completion of treatment, serum CORT, ACTH, T3, T4 and TSH contents were measured by ELISA and pituitary expressions of ACTH and TSH mRNA were determined by RT-PCR. Result There was no significant difference in serum CORT (P>0.05), there were significant differences in serum ACTH, T4 and TSH and pituitary ACTH and TSH mRNA (P<0.05) and there was a very significant difference in serum T3 (P<0.01) between the moxibustion treatment and model control groups. There were no significant differences in the above indicators between the moxibustion treatment and blank control groups (P>0.05). Conclusion Suspended moxa stick moxibustion on points Shenshu and Guanyuan produces a therapeutic effect on rat kidney yang deficiency by decreasing serum TSH content, down-regulating pituitary TSH mRNA expression, increasing serum ACTH, T3 and T4 contents and up-regulating pituitary ACTH mRNA expression.

6.2. Intestin

  • Fukuyama Junji Miller et al. Effect of Moxibustion in the Acupoints B-27 (Xiaocangshu), VC-4 (Guanyuan), B-21 (Weishu) and VC-12 (Zhongwan) in Xiaochang (Intestino Delgado [Intestin grêle]). Revista Paulista de Acupuntura. 1998;4(2):68-4. [72729]. The objective of this work is to study the effect of the moxibustion in the acupointsShu-Mo corresponding to Wei (stomach) and to Xiaochang (smallintestine)in gastrointestinal motility Material- 68 female EPM-I/Wistar rats were used, weight ranging from 195 to 230 grams;pasty substance made of powdered coal (28.57%), powdered Arabic gum (28.57%), and filtered water (42.85%), and moxa in stick.Methods - The animals were kept on a 24 hour fast, randomly distributed in 4 groups of 17 female rats each, submitted the administration of 1.5 ml of the pasty substance of coal, with previous superficial anesthesia of sulfuric ether, and submitted to the following procedures. Control Group (1): The female rats were returned to the cage. MOXA GROUP (11): The female rats were kept under anesthesia with sulfuncether, the acupoints B-21 (Weishu), B-27(Xiaochangshu), VC-12 (Zhongwan) and VC-4 (Guanyuan) were located and the moxibustion technique was performed for 5 minutes under narcosis. At the end of moxibustion the female rats were returned to the cage. Sham Group (IlI):non-acupoints were located (bilateral anterior axillary area) and the moxibustion technique was performed for 5 minutes, under narcosis. Ether Group (IV): The female rats were kept under an esthesia with sulfuric ether for 5 minutes. At the end of the scheduled time, they were returned to the cage. All animals in the 4 groups were sacrificed with sulfuric ether in the twentieth minute of the experiment. Surgical removal of the small intestine and clamping of the distal portion reached by the coal were performed, and the progression distance of coal since the pylorus and the total length of the small intestine were measured. Results - Kruskal-WalJis points variance analysis and the multi comparison test showed that groups Control and Moxa did not present much difference, and had an absolute progression of coal that was significantly longer them Sham and Ether groups. As to the length of the small intestine, no significant value among the groups was found. Vanance analysis of Kruskal-WaDispoints showed as regards the percent ratio (coal progression/length of smal intestine), that the Control and Moxa groups did not vary significantly and that they exhibited a significantly higher percent than the values observed in the Sham and Ether Groups.

6.3. Enurésie

  • Gao Xuangen. Observation on the treatment of enuresis by acupuncture on Guanyuan and Sanyinjiao. Second National Symposium on Acupuncture and Moxibustion,Beijing. 1984;:93-4. [19621]. 6Rte et 4VC. Obtention du deqi et aiguilles laissées en place pendant 20 à 30 minutes. 2 séances par semaines, séries de 10 séances. Traitement de 230 cas. Guérison dans 92 cas (81 cas en 1 série et 11 cas en 2 à 4 séries). Amélioration significative (supérieure à 50 %) dans 29 cas (19 en 1 série et 10 en 2 à 3 séries). Amélioration (50 %) dans 78 cas (65 en 1 série et 13 en 2 à 3 séries). Echec dans 31 cas (10 ont subi plus de 1 série).

7. Références