5E daying 大迎

prononciation

articles connexes: - 4E - 6E - Méridien -
WHO 2009

1. Dénomination

1.1. Traduction

大迎
dà yíng
Grand accueil (Nguyen Van Nghi 1971, Laurent 2000)
Accueil manifesté par la grande artère (Pan 1993)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : da the atmosphere; grand and rich. ying welcome.
  • Da : ( Ricci 4621 ) : grand, gros, important, adulte, aîné (Guillaume 1995), c'est l'image d'un homme adulte debout (corps, jambes et bras), sous-entendu la taille d'un adulte (par opposition à celle d'un enfant) : grand (Laurent 2000).
  • Ying : ( Ricci 5822 ) : aller à la rencontre de, accueillir, recevoir, rencontrer (Guillaume 1995), accueil… Cf. 20GI Yingxiang (Laurent 2000).

1.2. Origine

  • Ling Shu , chapitre « Des maladies du froid et de la chaleur Han re bing » (Guillaume 1995).

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : daying Ancient name for the mandible. It receives the grand and rich atmosphere to nourish the body.
  • Pan 1993 : Certains auteurs disent que parce qu'on sent battre une grande artère (l'artère faciale) lorsqu'on pose le doigt sur ce point, on a l'impression que l'artère se porte au devant du doigt pour l'accueillir. D'autres disent que la grande artère accueille l'arrivée du Qi Xue. Dans les deux cas, il s'agit de l'« Accueil manifesté par la grande artère ».
  • Laurent 2000: L'ancien nom du maxillaire est dayinggu, daying en est une abréviation. L'expression daying signifie aussi accueil de la nourriture et des saveurs. Selon certains auteurs chinois, ying est utilisé pour : ce qui vient à la rencontre du doigt, c'est à dire le battement artériel (cette notion se retrouve entre autres dans yingxiang 20GI et renying 9E , le point est situé juste à côté de l'artère maxillaire.

1.4. Noms secondaires

Sui kong 髓孔 (1) Jia Yi jing (Guillaume 1995), Laurent 2000
Dayinggu 大迎骨 (2) Laurent 2000
Gui chuang 鬼床 (3) Li Su Huai 1976
  1. Sui (Ricci 4569) : moelle, essence, quintessence / Kong (Ricci 2889) : trou, ouverture, communiquant avec (Guillaume 1995).
  2. Da grand, ying accueillir, gu os
  3. Gui fantôme, chuang lit

1.5. Romanisations

  • ta ing (EFEO et autres)
  • ta ying (Wade-Giles et autres)

1.6. Autres langues asiatiques

  • Dai Nghinh (viet)
  • dae yeong (cor)
  • da gei (jap)

1.7. Code alphanumérique

  • 5E, E5, 5ES, ES5 (Estomac)
  • ST 5 (Stomach)

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : A une distance 3/10 de l'angle du maxillaire inférieur sur son bord inférieur, dans un creux où passe l'artère faciale.
  • Roustan 1979 : En avant et en bas de l'angle de la mandibule, au bord antéro-inférieur du masséter, derrière l'artère faciale, 0,5 distance en avant de 6E .
  • Deng 1993 : en avant de l'angle du maxillaire inférieur, sur le bord antérieur de l'insertion du masséter, là où l'on sent les battements de l'artère faciale.
  • Pan 1993 : Daying est situé en avant et en bas de l'angle de la mandibule, au bord antéro-inférieur du masséter.
  • Guillaume 1995 : En avant de l'angle de la mandibule, au bord antérieur du masséter, derrière l'artère faciale, 0,5 distance en avant de Jia che-6E.
  • Laurent 2000 : Sur la face, en avant de l'angle du maxillaire inférieur, au bord antérieur du masséter, derrière l'artère faciale.
  • WHO 2009 : On the face, anterior to the angle of the mandible, in the depression anterior to the masseter attachment, over the facial artery.


Items de localisation

2.2. Textes classiques

  • Jia Yi Jing : Dans la dépression qui se situe à 1,3 cun en avant de l'angle de la mandibule, là où l'on sent les battements de l'artère (Deng 1993).
  • Qian Jin : Dans la dépression qui se situe à 1,2 cun en avant de l'angle de la mandibule, là où l'on sent les battements de l'artère (Deng 1993).
  • Xun Jing : Dans la dépression qui se situe à 1,3 cun en avant de l'angle de la mandibule, là où les battements de l'artère sont très distincts et semblables à ceux à Renying ( 9E ); ou en avant de l'angle de la mandibule, à 1,5 cun au-dessous de l'oreille (Deng 1993).
  • Remarque: Tous les ouvrages de médecine du passé s'accordent sur la localisation de ce point. Il se situe là où l'on sent les battements de l'artère. La pulsation est prise comme repère pour la localisation du point. Actuellement, celui-ci est localisé en avant de l'angle de la mandibule et sur le bord inférieur du masséter, là où l'on sent les battements de l'artère faciale (Deng 1993).

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Deng 1993 : Peau-tissu sous-cutané—muscle triangulaire des lèvres et muscle peaucier—bord antérieur du masséter. Dans la couche superficielle, on trouve le nerf buccal du maxillaire inférieur, branche du nerf trijumeau ainsi que la branche marginale mandibulaire du nerf facial. Dans la couche profonde, on trouve l'artère et la veine faciales.
  • Guillaume 1995 : Artère et veine faciales. Rameau mentonnier du nerf facial.

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point King de dérivation (Nei King) par lequel passe un vaisseau secondaire du gros intestin (Chéou Yang Ming) qui va se loger dans les dents.
  • Nguyen Van Nghi 1971 : Au niveau de ce point, le méridien de l'estomac se divise en deux branches, l'une ascendante, gagne le maxillaire supérieur et remonte jusqu'à l'angle frontal des cheveux, l'autre, descendante, gagne le cou et se rend aux pieds.
  • Laurent 2000 : Point de croisement avec le zushaoyang.

3.2. Classe thérapeutique

  • Guillaume 1995 : Da ying dissipe le vent, perméabilise les Luo.
  • Laurent 2000 : Traite les ganglions du cou et de la gorge (piquer au centre du ganglion à l'aiguille chaude), restaure l'énergie du méridien (paralysies), élimine la chaleur et le vent, favorise l'élimination des douleurs du maxillaire inférieur.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Piquer obliquement à 0,5-1 distance Cautériser 3 fois, chauffer 5-10 minutes Roustan 1979
Selon Su Wen , puncturer à 0,3 distance, laisser l'aiguille le temps de 7 expirations Selon Su Wen appliquer 3 cônes de moxa Zhen ju ju ying (Guillaume 1995)
Puncture perpendiculaire, entre 0,2 et 0,3 distance de profondeur ou puncture tangentielle entre 0,5 et 1 distance de profondeur Moxibustion 5 à 10 minutes avec un bâton de moxa Guillaume 1995
Piquer perpendiculairement de 0,3 à 0,5 cun ou à plat (angle 15°) de 0,5 à 1 cun Moxas : 1 à 3 ; chauffer 10 mn Laurent 2000 


Sensation de puncture

Sécurité

  • Guillaume 1995 : éviter l'artère faciale.

5. Indications

Classe d'usage - point secondaire

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point à puncturer spécialement dans les cas de : odontalgie et enflure de la joue, trismus à cause du Fong, œdème de la joue à cause du Fong, douleur au cou, raideur de la langue, paralysie faciale.
  • Roustan 1979 : Parotidite, trismus, paralysie faciale, odontalgie.
  • Guillaume 1995 : CEdème de la joue, odontalgie, trismus (crispation des mâchoires), raideur de la langue, déviation de la bouche et de l’œil ; parotidite, névralgie faciale.

5.2. Littérature ancienne

  • Ling Shu : Chapitre « Des maladies du froid et de la chaleur» : « Dans les caries dentaires du maxillaire inférieur, il faut le puncturer ; tonifier quand le bras craint le froid, disperser quand il ne craint pas le froid (Guillaume 1995).
  • Su Wen : Chapitre« Des creux osseux » : « Quand la maladie monte vers la gorge, on traite la partie haute au niveau du maxillaire. Selon le commentaire de Wang Bing , il s'agit de Da ying-5E» (Guillaume 1995).
  • Jia Yi jing : « Déviation soudaine de la bouche, impossibilité de bâiller, odontalgie de la mâchoire inférieure, enflure des joues, crainte du froid, perte du contrôle de la bouche, impossibilité de parler, impossibilité de mâcher », « Folie dian avec déviation de la bouche, dyspnée, angoisse », « Spasmes et trismus », « Adénite cervicale avec accès de fièvre et de frissons » (Guillaume 1995).
  • Qian Jin Yao Fang : « Crispation des mâchoires dont le spasme irradie vers le nez », « Odontalgie avec crainte du froid » (Guillaume 1995).
  • Ishimpo : Sensation de fièvre et frissons ; adénite tuberculeuse cervicale ; épilepsie ; déviation de la bouche ; halètement et palpitations nerveuses ; odontalgie ; spasmes dus au froid ; trismus ; impossibilité de parler (Guillaume 1995).
  • Tong Ren : « Convulsions de type vent-feng jing », « stagnation du vent avec enflure du visage, impossibilité de fermer myoclonie des lèvres » (Guillaume 1995).
  • Pu Ji Fang : « Enflure douloureuse de la gorge » (Guillaume 1995).
  • Zhen ju ju ying : convulsions de type vent-feng jing avec aphonie, bouche serrée et impossibilité de l'ouvrir (trismus), myoclonie des lèvres, gonflement des joues avec odontalgie, frissons et fièvre, douleur du cou avec adénites tuberculeuses-lei li, raideur et relâchement de la langue, impossibilité de parler, douleur de l'œil avec impossibilité de le fermer » (Guillaume 1995).
  • Yi Xue Ru Men : « Céphalée, enflure du visage, nystagmus, déviation de la bouche, trismus avec impossibilité de parler, odontalgie du maxillaire inférieur, adénite avec accès de fièvre et de frissons, bâillements fréquents, hypertonie de type vent, enflure de la joue et du menton » (Guillaume 1995).
  • Da Cheng :« Convulsions de type vent-feng jing avec trismus, myoclonie des lèvres, oedème de la joue avec odontalgie, accès de Froid et de chaleur avec cervicalgie, adénites, déviation de la bouche, carie dentaire douloureuse, bâillement fréquent, crainte du froid, raideur de la langue avec impossibilité de parler, stagnation du vent avec enflure du visage, douleur de l'œil avec impossibilité de fermer les paupières » (Guillaume 1995).
  • Xun Jing : « Rougeur et enflure douloureuse des parotides » (Guillaume 1995).
  • Lei Jing Tu Yi : Convulsions de type vent-feng jing, aphonie, trismus avec impossibilité d'ouvrir la bouche, clonie des lèvres, gonflement des joues avec douleur dentaire, raideur de la langue avec impossibilité de parler, douleur de l'œil avec difficulté à le fermer, déviation de la bouche avec bâillements fréquents, stagnation du vent et enflure du visage, fièvre et frissons dans les adénites tuberculeuses-lei li » (Guillaume 1995).

5.3. Associations

Indication Association Source
Éblouissements 5E + 18IG Bai zheng fu (Guillaume 1995)
Odontalgie et crainte du froid 5E + 181G + 2VB + 11GI Qian jin (Guillaume 1995)
Adénite cervicale 5E + 13GI + 14GI Qian jin (Guillaume 1995)
Parotidite 5E + 11GI + 4GI Zhen Jiu Feng Yuan (Guillaume 1995)

5.4. Revues des indications

6. Etudes cliniques et expérimentales

Ø